Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Diabète de la personne âgée : ce qu’il faut savoir

— Publié le 1 avril 2022

Diabète de la personne âgée : ce qu’il faut savoir

Le diabète touche de nombreux Français, en particulier les personnes âgées. Tout l’enjeu réside dans le diagnostic précoce de la maladie, qui permet de mieux contrôler ses effets et d’éviter certaines complications.

Le diabète : qu’est-ce que c’est ?

Définition et chiffres sur le diabète

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux élevé de sucre dans le sang, appelé une hyperglycémie. Les personnes atteintes de diabète ont en moyenne 65 ans. En outre, selon les chiffres de Santé Publique France, plus d’un quart des patients souffrant de cette pathologie ont plus de 75 ans (26 %). La prévalence est donc plus importante chez les seniors, en tout cas pour le diabète de type 2.

Pas un, mais plusieurs diabètes !

En effet, il existe plusieurs types de diabète, parmi lesquels le diabète de type 2, le plus fréquent, provoqué par une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Il intervient généralement chez les sujets âgés, c’est pourquoi nous nous concentrerons sur lui. À côté de cela, le diabète de type 1, dit « insulino-dépendant », intervient lorsque le pancréas ne produit naturellement pas assez d’insuline, une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. Il ne concerne que 6 % des cas et touche principalement des personnes jeunes.

Diabète de la personne âgée : symptômes et facteurs de risques

Symptômes du diabète chez une personne âgée

Les personnes âgées atteintes de diabète peuvent présenter divers symptômes, comme :

  • Une sensation de fatigue ou un état léthargique ;
  • Une perte de poids ou un amaigrissement ;
  • Des infections fréquentes (urinaires, bucco-dentaires…) ;
  • Une sensation de soif et de faim ;
  • Un engourdissement ou un picotement des membres (mains et pieds) ;
  • Des problèmes de vue ;
  • Une sècheresse cutanée ;
  • Une cicatrisation lente ;
  • Une irritabilité…

À noter que le diabète de type 2 est une pathologie silencieuse. En effet, les patients peuvent être asymptomatiques de nombreuses années durant. Le diabète est parfois découvert par le biais des complications, d’où l’importance d’un suivi médical régulier.

dépistage du diabète

La maladie peut être diagnostiquée grâce à une prise de sang à jeun et ciblée mesurant l’hémoglobine glyquée (HbA1c). On dit qu’une personne est diabétique lorsque son taux de glycémie à jeun est supérieur à 7 mmol/l (1,26 g/l).

Facteurs de risques du diabète chez une personne âgée

Pour ce qui est des facteurs de risques de diabète, il existe certaines prédispositions génétiques et antécédents familiaux. À cela s’ajoutent des critères d’âge, de sexe et d’origine ethnique. Des facteurs environnementaux et nutritionnels peuvent aussi être en cause : le surpoids, la sédentarité, l’obésité, le stress, la dépression, la prise de certains médicaments et le manque d’activités physiques ont notamment été identifiés.

Les conséquences du diabète chez une personne âgée

Mal stabilisé, le diabète peut entraîner des conséquences néfastes sur l’organisme, comme :

  • Une insuffisance rénale (néphropathie) ;
  • Une atteinte des yeux et de la vue (rétinopathie ou œdème maculaire) ;
  • Une atteinte du système nerveux périphérique (neuropathie) ;
  • Une atteinte des pieds avec risque d’amputation ;
  • Une atteinte des vaisseaux sanguins (angiopathie) ;
  • Des problèmes cardio-vasculaires, avec une prévalence d’insuffisance cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC) ;
  • Des caries dentaires et des maladies parodontales, auquel cas la consultation d’un dentiste pour un bilan bucco-dentaire est indispensable ;
  • Des troubles du sommeil chez le senior

Comment prévenir le diabète de type II ?

Comme expliqué précédemment, chez une personne âgée, le diabète peut être lié à un mode de vie sédentaire. Il est donc possible de prévenir la pathologie en adoptant une meilleure hygiène de vie. Par exemple, il est conseillé de pratiquer une activité physique adaptée, comme la marche, la danse, la gym douce, l’aquagym ou ne serait-ce que le jardinage. L’idéal est de manger sainement et d’éviter au maximum le sucre et les graisses, tout en luttant contre la dénutrition. Nutrisens propose entre autres une large gamme de plats adaptés aux différents régimes des seniors.

Il faut par ailleurs consulter régulièrement son médecin traitant, en présentiel ou via la téléconsultation, afin de vérifier son taux de glycémie et de faire le point sur son état de santé global. Enfin, il est intéressant de limiter les sources de stress en pratiquant une activité douce comme le tai-chi, la méditation, la sophrologie ou le yoga. Un traitement est parfois nécessaire, auquel cas les personnes âgées doivent avoir recours à des médicaments ou à des injections d’insuline. Dans tous les cas, il est possible de faire appel à une infirmière à domicile pour être accompagné au quotidien.