Services de téléassistance à domicile pour les seniors

Pour les seniors qui souhaitent vieillir à domicile et leur entourage, les dispositifs de téléassistance sont des alliés précieux. En effet, ils permettent à leurs propriétaires de vaquer à leurs occupations avec sérénité, à l’intérieur du logement ou même à l’extérieur. Tour d’horizon des services de téléassistance que nous avons sélectionnés.

Qu’est ce que la téléassistance ?

Si la téléassistance ne suffira pas pour les personnes dépendantes, elle est en revanche parfaitement adaptée aux seniors autonomes ou en perte d’autonomie. Elle participe à leur maintien à domicile en toute sécurité. Elle regroupe l’ensemble des dispositifs qui leur permettent de contacter une aide extérieure en cas d’urgence (chute, malaise). Ces objets connectés sont équipés d’un transmetteur qui les relie à une plateforme d’appel, généralement joignable 7j/7, 24h/24. 

Quelles sont les différentes formes de téléassistance ?

La téléassistance (ou téléalarme) se décline sous différentes formes. Discret, le bracelet détecteur de chute se porte au poignet comme un bracelet classique, mais la chute agit comme un déclencheur. En cas de choc après une chute lourde, le bracelet anti-chute avec micro intégré va automatiquement alerter la centrale. Si la personne âgée au bout du fil semble inconsciente, l’écoutant appelle immédiatement les secours. Sur le même principe, le senior peut aussi s’équiper de lunettes connectées ou d’un médaillon/pendentif. Par ailleurs, il faut savoir qu’au moment de l’abonnement, la plateforme recueille les coordonnées des aidants familiaux. Ainsi, ils sont prévenus au moindre problème. À noter que les objets possèdent un bouton d’appel : la personne âgée peut donc les déclencher par elle-même, au moindre problème. 

Par ailleurs, la téléassistance peut aussi prendre la forme d’une simple ligne d’écoute, disponible sur simple pression. Le bénéficiaire angoissé ou anxieux est mis en relation avec un conseiller qui va l’écouter et la rassurer, même en pleine nuit. Il s’agit d’un outil précieux pour lutter contre le sentiment d’isolement et recréer un lien social de proximité.

Ensuite, pour les personnes âgées et/ou handicapées qui ne souhaitent pas porter d’appareil connecté, il est possible d’avoir recours à la téléassistance avec capteurs de mouvement. Disposés un peu partout dans la maison, ils détectent une absence de mouvement prolongée ou une anomalie dans vos habitudes quotidiennes. Ces dispositifs respectent votre privée, ne comportant ni appareil photo ni caméra.

Pour finir, il existe des dispositifs de téléassistance équipés d’une géolocalisation. Ils sont alors utilisables en dehors du domicile, grâce à leurs micro et haut-parleur intégrés. Même si la personne ne peut pas décliner sa position de vive voix, le téléopérateur saura tout de suite où elle est.

Comment souscrire à un dispositif de téléassistance ?

La téléassistance fonctionne avec un système d’abonnement. Les prix varient entre 15 et 50 euros environ, en fonction du dispositif choisi et de la marque. Certaines marques facturent également des frais d’installation selon la formule choisie.

Sachez enfin que les seniors et leurs aidants qui recourent à la téléassistance seront éligibles à des crédits ou déductions d’impôt à hauteur de 50 %. En effet, la téléassistance est classée parmi les services à la personne. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) le plus proche de chez vous.

Outre cette réduction d’impôt, vous pourrez décider d’allouer à votre abonnement une partie de votre allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou des aides dispensées par votre caisse de retraite.