Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Seniors : voici les changements qui vous attendent en 2022

— Publié le 10 janvier 2022

Seniors : voici les changements qui vous attendent en 2022

Comme tous les ans, de nouvelles mesures entrent en vigueur au 1er janvier, mais également dans le courant de l’année. Tour d’horizon des changements à retenir en 2022 pour les seniors et leurs finances.

La hausse des prix des mutuelles jusqu’à 10 %

Les organismes d’assurances prévoient une augmentation des cotisations des complémentaires santé en 2022 (jusqu’à +10 %). Ces derniers pointent du doigt plusieurs facteurs : le rattrapage des soins post pandémie, la réforme du 100 % Santé ou encore la taxe Covid. Le vieillissement global de la population, ainsi que le coût des équipements médicaux, toujours plus performants et innovants, expliquent aussi cette augmentation.

Cette hausse des prix des mutuelles en 2022 risque de peser lourd dans le budget des seniors. D’autant plus qu’il ne s’agit pas du seul poste de dépense qui augmente cette année. En effet, l’eau, l’énergie, le carburant et le maintien à domicile sont aussi concernés. Par ailleurs, un passage aux urgences qui n’engendre pas d’hospitalisation est désormais payant, avec un prix unique fixé à 19,61 €.

Changement en 2022 : le versement immédiat du crédit d’impôt

Un autre changement qui attend les seniors en 2022 est le versement immédiat du crédit d’impôt de 50 % des services à la personne. En d’autres termes, depuis le 1er janvier, si vous employez directement une femme de ménage ou un jardinier à domicile, il vous est possible de déduire en temps réel le crédit d’impôt. Jusqu’alors, en tant que particulier employeur, vous étiez dans l’obligation de payer chaque mois la totalité des salaires et des charges. L’administration fiscale vous remboursait alors deux fois par an la moitié des sommes dépensées.

Le crédit d’impôt instantané pour les personnes ayant recours à un prestataire du secteur des services à la personne sera, quant à lui, déployé en avril. À noter qu’il ne fonctionne pas encore pour les bénéficiaires d’aides financières complémentaires, comme l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou la PCH (prestation de compensation au handicap). La généralisation aux prestations subventionnées est prévue en 2023 du fait de la départementalisation des aides concernées.

Le montant des aides financières pour les personnes âgées revalorisé

Le montant des aides financières accordées aux personnes fragiles est revalorisé en 2022. Tout d’abord, les plafonds des montants mensuels des plans d’aide à domicile pour l’APA ont légèrement augmenté (Source : service-public.fr) :

  • GIR 1 : 1 807,89€ (contre 1 747,52€ en 2021)
  • GIR 2 : 1 462,08€ (contre 1 403,24€ en 2021)
  • GIR 3 : 1 056,57€ (contre 1 013,89€ en 2021)
  • GIR 4 : 705,13€ (contre 676,30€ en 2021)

Pour rappel, cette allocation peut servir à financer les dépenses nécessaires pour rester à domicile (aide à domicile, téléassistance, adaptation du logement…) ou une partie de l’établissement médico-social.

Les plafonds de la PCH sont également augmentés à compter du 1er janvier 2022. Ils sont fixés à 13 200 € pour les aides techniques, 10 000 € pour l’aménagement du logement et du véhicule, 6 000 € pour les aides animalières. Le plafond pour les aides spécifiques ou exceptionnelles non prises en compte au titre des autres éléments de la PCH est fixé à 6 000 €.

Autre changement en 2022 pour les seniors : les moins fortunés pourront bénéficier d’une indemnité inflation en février, d’un montant de 100 €. Le but est de faire face à la hausse du coût de la vie. Bonne nouvelle enfin du côté de l’entourage des personnes âgées. Le montant du congé de proche aidant est revalorisé au niveau du SMIC. Il est fixé à 58 € nets par jour contre 43 € auparavant pour une personne en couple et 52 € pour un célibataire.

Changements pour les seniors en 2022 : quid des pensions de retraite ?

Des changements interviennent aussi au niveau des pensions de retraite des seniors. Celles-ci sont revalorisées de 1,1% au 1er janvier 2022 (pour les retraites de base). Toutefois, il faudra patienter jusqu’au mois de février pour profiter de cette hausse, la pension de base de janvier étant versée en février. En outre, il est prévu que les pensions de retraite des conjoints collaborateurs d’exploitants agricoles soient augmentées de 100 € par mois. La date n’est cependant pas encore communiquée.

Enfin, le barème de l’impôt sur le revenu évolue lui aussi en 2022, en raison de l’inflation. Il est rehaussé de 1,4 %, avec un premier plancher à 10 084 €, un second à 25 710 €, un troisième à 73 516 € et un dernier à 160 336 €.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires