Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Générer des revenus immobiliers : nos 3 conseils aux seniors

— Publié le 4 mars 2022

Générer des revenus immobiliers : nos 3 conseils aux seniors

Le coût du maintien à domicile augmente d’année en d’année pour les personnes âgées. Face à ce constat et à la baisse du pouvoir d’achat des seniors, ces derniers sont nombreux à rechercher un complément de revenus. Si certains sont prêts à retravailler à la retraite, d’autres souhaitent plutôt valoriser leur patrimoine, à commencer par leur logement. Alors, que faire à la retraite pour gagner de l’argent ? Voici trois conseils pour augmenter son pouvoir d’achat grâce à l’immobilier senior.

1) Louer une chambre à un étudiant

Tôt ou tard, les seniors voient leurs enfants quitter le nid pour voler de leurs propres ailes. Ils laissent derrière eux des chambres vides transformées en bureau ou en chambre d’amis. Toutefois, il existe une autre façon d’exploiter ces espaces inoccupés : il s’agit de la cohabitation intergénérationnelle.

La colocation entre les générations permet aux seniors de louer une chambre vide à un étudiant en recherche d’un logement pas cher. Particulièrement populaire dans les grandes villes, la colocation intergénérationnelle regorge d’avantages. Tout d’abord, elle permet à la personne âgée de tirer parti de sa chambre inoccupée et de percevoir un loyer tous les mois. Le tout peut se faire sans aucune démarche administrative, si l’on passe par un organisme comme Colette Club, spécialisé en cohabitation intergénérationnelle.

Cependant, la colocation intergénérationnelle n’est pas uniquement une source de revenus immobiliers. Elle offre aussi au senior et au jeune une jolie aventure humaine. En effet, elle permet de remettre de la vie dans la maison et de créer du lien entre les générations. De plus, en cas de besoin, l’hôte âgé peut demander de l’aide à son locataire, pour changer une ampoule ou faire quelques courses. Il est toutefois important de garder à l’esprit que le jeune n’est pas une aide à domicile. La cohabitation intergénérationnelle s’adresse avant tout aux seniors actifs et retraités autonomes.

2) Louer son logement pendant son absence

Tous les seniors n’ont pas forcément envie qu’un jeune vienne vivre chez eux. Heureusement, la location saisonnière est une autre manière de générer des revenus immobiliers avec une chambre vide. Grâce aux sites de location de logements entre particuliers, celle-ci s’est beaucoup démocratisée. Pour mettre une chambre en location, il suffit de s’inscrire sur le site de son choix, puis de rédiger une annonce détaillée. Quels sont les équipements disponibles dans la chambre ? Y a-t-il une salle de bain privative pour votre futur hôte ? Aura-t-il accès à la cuisine pendant son séjour ? Le site demande ensuite au propriétaire de fixer son prix pour une nuit. Une fois l’annonce validée, elle apparaît en ligne et les internautes peuvent commencer à réserver des séjours chez lui.

La location saisonnière a l’avantage d’être particulièrement flexible. En effet, le propriétaire choisit les périodes où la chambre est disponible à la location. Il peut ainsi mettre l’annonce en veille dès qu’il a besoin que la chambre soit libre. Par exemple lorsqu’il reçoit ses petits-enfants pendant les vacances scolaires. Sur le même principe, les personnes âgées peuvent mettre en location leur logement entier quand elles partent en vacances ou leur résidence secondaire quand elles ne l’occupent pas.

Si elle est flexible et lucrative, la location saisonnière demande cependant un réel investissement. Il faut être prêt à se connecter régulièrement à la plateforme pour échanger en ligne avec ses futurs invités. Il faut également soigner l’accueil pendant toute la durée de la location et faire confiance à ses clients. Louer une chambre implique aussi de changer les draps et de faire le ménage entre chaque séjour. Si elles ont peur que cela les fatigue trop, les personnes âgées peuvent demander à une aide à domicile d’assurer ces tâches ménagères.

 3) Vendre son logement en viager pour générer des revenus immobiliers

Les seniors qui souhaitent gagner de l’argent avec l’immobilier connaissent le principe du viager. Cette solution consiste à mettre en vente sa maison. Si la personne âgée n’en est alors plus propriétaire, elle a toutefois le droit de continuer de vivre chez elle jusqu’à son décès. En viager traditionnel, le vendeur reçoit le montant de la vente, bien inférieur à la valeur réelle du logement, puis une rente viagère mensuelle. Par contre, avec le viager mutualisé Vitalimmo, la personne âgée touche immédiatement un montant bien plus avantageux. En effet, le viager mutualisé n’implique pas de rente mensuelle : l’argent est perçu dans son intégralité, dès la signature du contrat de vente.

clés d'une maison vendue en viager pour générer des revenus

Le viager mutualisé a le mérite de générer des revenus immobiliers immédiats. En outre, il permet à la personne âgée de régler sa succession de son vivant. Elle peut aussi en profiter pour adapter son logement et anticiper son vieillissement à domicile.

Enfin, en viager mutualisé comme en viager classique, le senior a accès à des abattements fiscaux avantageux. Il n’a plus besoin de payer la taxe foncière ni les travaux entrepris par la copropriété.