Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Des outils pour se protéger des arnaques en ligne

— Publié le 12 août 2022

Des outils pour se protéger des arnaques en ligne

Les arnaques en ligne sont de plus en plus sophistiquées. Autrefois truffés de fautes d’orthographe et de maladresses, les SMS, emails et sites frauduleux ressemblent aujourd’hui, à s’y méprendre, à des documents officiels. Il est parfois difficile de les détecter, surtout si l’on a des difficultés avec Internet. La Silver Alliance vous propose quelques conseils et outils numériques pour vous protéger au mieux des arnaques en ligne.


1) Comment arrêter de recevoir des spams par SMS ou par email ?

Pour éviter les arnaques, l’idéal est encore de recevoir le moins de sollicitations possible. Pour ce faire, nous vous conseillons de vous désinscrire de tous les emailings intempestifs que vous recevez. Une grande partie d’entre eux atterrissent dans l’onglet « Spam » de votre boîte mail, mais il y en a toujours qui passent à la trappe. Ils arrivent alors dans votre boîte de réception et peuvent vous induire en erreur.

Sur toutes les messageries (Gmail, Outlook, Orange…), il existe normalement un bouton Se désinscrire, situé tout en haut ou tout en bas des emails publicitaires. Ce bouton vous permet de vous désinscrire des newsletters et autres infolettres récurrentes. Si ce bouton est absent, cliquez, à défaut, sur « Marquer comme Spam ». À chaque fois que l’expéditeur vous enverra un mail, il se classera automatiquement dans les spams. Peu à peu, vous devriez vous sentir un peu moins sollicité.

Côté téléphone, dès que vous recevez un message ou un appel frauduleux, placez l’expéditeur sur votre liste noire afin qu’il ne puisse plus vous écrire ou vous téléphoner. La procédure varie d’un téléphone senior à l’autre, mais généralement, vous devez sélectionner le message puis appuyer sur « Bloquer » ou « Ajouter à ma liste noire ». N’hésitez pas à solliciter votre entourage pour vous aider si besoin.

Pour finir, sachez que si un organisme officiel vous contacte pour une raison légitime, c’est désormais son nom qui doit s’afficher, pas un numéro en 06 ou en 09 (cf exemple ci-contre). Sinon, il s’agit d’un message frauduleux.


2) Comment éviter les publicités intempestives ?

Les pubs intempestives sur les sites web sont une véritable source d’arnaques. Certaines recouvrent entièrement l’écran et sont difficiles à faire disparaître, à tel point que vous finissez par cliquer dessus sans le vouloir. Parfois, vous pouvez même penser que vous êtes toujours sur le site de départ. Vous risquez alors de faire confiance à un site qui n’en est pas forcément digne.

Pour éviter ce type de situations, il est vivement recommandé d’utiliser un bloqueur de publicité comme Adblock. Disponible sur tous les navigateurs, le bloqueur de publicité va automatiquement supprimer l’affichage des publicités intempestives. Si vous souhaitez le désactiver ponctuellement, il vous suffit de cliquer sur son logo, situé en haut à droite de votre navigateur internet (dans la partie « Extensions»).

arnaques en ligne

Enfin, sachez que la plupart des antivirus comportent une option « antivirus en ligne ». En plus de protéger votre ordinateur des virus, ce type d’outil vous aide aussi, en temps réel, à reconnaître les sites dangereux et vous évite de télécharger des fichiers corrompus.

3) Comment détecter des prélèvements abusifs sur mon compte ?

Il arrive souvent que l’on souscrive un contrat d’assurance lors d’un achat en ligne ou en boutique, sans même s’en rendre compte. Cela génère souvent des prélèvements de quelques euros par mois, à l’intitulé obscur, dont on ne comprend pas du tout la provenance. La seule solution est alors de mener l’enquête auprès de ses différents fournisseurs pour résoudre le problème.

Pour éviter de s’apercevoir trop tard des prélèvements intempestifs et d’y perdre beaucoup d’argent, il est très important de surveiller régulièrement ses comptes. Vous pouvez, pour ce faire, vous doter d’un outil comme Finense. Il s’agit d’une application qui rassemble l’ensemble des comptes et des cartes bancaires au même endroit, pour vous permettre de voir tous les mouvements d’argent en un seul coup d’œil. Cette application est très utile, notamment pour les proches aidants souhaitant surveiller les comptes de leur parent âgé.

Bon à savoir : les données personnelles se monnayent

La plupart des internautes le savent désormais : si on leur demande de renseigner les chiffres de leur carte bleue en ligne, c’est mauvais signe ! En revanche, on le sait moins, mais les informations personnelles (adresse e-mail, numéro de téléphone) sont elles aussi très convoitées. Ainsi, certains sites revendent leur base de données d’utilisateurs à d’autres sites. En d’autres termes, vous vous inscrivez sur un site gratuit, dans un but bien précis – convertir un document en PDF, accéder à un jeu en ligne… – mais l’inscription n’est en réalité pas si gratuite que cela !

En effet, le site conserve votre adresse mail et la revend, à prix d’or, à d’autres sites qui vont l’utiliser à des fins promotionnelles. De fil en aiguille, votre e-mail (ou numéro de téléphone) voyage et c’est ainsi que vous recevez de plus en plus de spams (emails et SMS indésirables), pouvant aller jusqu’à la tentative d’escroquerie pure et simple. Alors que faire ? Si l’on vous demande de vous inscrire avec votre adresse mail, ce n’est pas forcément le signe d’une arnaque. Cependant, pensez systématiquement à parcourir les conditions d’utilisation du site pour être sûr de l’usage qui sera fait de votre adresse e-mail.

Enfin, évitez de cliquer sur les cases de type « J’accepte de recevoir des offres des partenaires », sauf si vous êtes sûr(e) que cela vous intéresse. En effet, vous risquez d’être inscrit(e) d’office à plusieurs newsletters que vous n’avez pas choisies et de recevoir encore plus de sollicitations abusives. On ne le voit pas forcément mais, la plupart du temps, cette case n’est pas obligatoire et vous pouvez tout à fait continuer votre inscription et/ou votre activité sur le site sans la cocher.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires