Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Conduite des seniors : gardez les bons réflexes !

— Publié le 4 février 2022

Conduite des seniors : gardez les bons réflexes !

La plupart des seniors sont très attachés à leur voiture, synonyme de liberté et d’autonomie. D’ailleurs, beaucoup de personnes âgées en ont besoin pour rendre visite à leur famille, se rendre à des rendez-vous médicaux ou faire leurs courses. Cependant, la conduite peut devenir plus fatiguante et plus complexe avec l’âge. On fait le point sur les mesures à mettre en place pour continuer à profiter de sa voiture en toute sécurité.

Conduite : les seniors sont-ils plus à risque sur la route ?

Contrairement aux idées reçues, en matière de conduite, les seniors ne sont pas les automobilistes les plus dangereux. En effet, d’après l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), il s’agirait même des conducteurs les plus sûrs. Si l’on se penche sur les chiffres, on remarque que les accidents de la route mortels ont été causés à :

  • 19,3 % par les 18-24 ans
  • 22,3 % par les 25-34 ans
  • 21,6 % par les 35-49 ans
  • 17,8 % par les 50-64 ans
  • Seulement 16,9 % par les 65 ans et plus

L’expérience de conduite des seniors et leur propension à respecter le Code de la route expliquent entre autres ces chiffres. Toutefois, les réflexes ont tendance à diminuer en vieillissant. De plus, différents changements physiologiques se produisent : avec l’âge, l’audition se dégrade, la vue baisse, l’attention diminue, la prise de médicaments augmente… ce qui n’est pas sans conséquence sur la conduite.

S’équiper d’aides à la conduite : et pourquoi pas ?

Certains dispositifs permettent de compenser une perte de réflexes et/ou de forces physiques. On parle alors d’aides à la conduite. Citons entre autres :

  • L’ABS 
  • La boîte de vitesse automatique
  • La direction assistée
  • La navigation GPS
  • Les caméras et les radars de recul
  • Les régulateurs et les limiteurs de vitesse
  • L’aide au démarrage en côte
  • L’aide au stationnement
  • L’alerte d’assoupissement

Il est à noter que ces systèmes ont un impact sur le prix d’achat du véhicule. Cependant, ils offrent aux seniors la possibilité de rester mobiles et donc autonomes le plus longtemps possible, tout en réduisant les risques d’accidents. Il faut néanmoins savoir comment s’en servir. N’hésitez pas à demander à votre concessionnaire comment fonctionne chacune des aides afin de pouvoir l’utiliser facilement lorsque vous conduisez. Vous pouvez également optimiser votre confort en misant sur une voiture équipée de portes coulissantes ou de sièges chauffants par exemple.

Conduite des seniors : quid des stages de remise à niveau ?

conduire quand on est âgé

Si vous souhaitez vous rassurer sur votre capacité à conduire, de nombreux centres de formation ou auto-écoles proposent des stages de remise à niveau pour les conducteurs seniors. L’objectif de ces stages est de sensibiliser les participants aux effets de l’âge sur leur conduite.

Il est possible d’y effectuer une réactualisation du Code de la route, des examens de la vision ou encore une évaluation de son temps de réaction. Vous pourrez également bénéficier d’une présentation de divers équipements d’aide à la conduite.

Malgré tout, dans certains cas, il faut accepter de devoir lâcher le volant. La décision, si difficile soit-elle, doit notamment être prise face à certaines affections médicales. La maladie d’Alzheimer, par exemple, risque de compromettre votre sécurité ou celle des autres. Il faut aussi prêter attention aux signaux d’alerte. Vous vous sentez nerveux ou perdu en voiture par exemple. Les éraflures et les coups se multiplient sur la carrosserie. Vous recevez davantage de mises en garde ou présentez des réactions tardives aux situations imprévues.

Arrêter de conduire est certes compliqué, mais cette décision est parfois indispensable pour votre sécurité. Vous ne perdrez pas votre indépendance et votre liberté pour autant. D’autres solutions existent pour vous déplacer : les transports en commun, les taxis, les VTC, le recours à une aide à domicile