Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Apprendre une langue à la retraite

— Publié le 4 mars 2022

Apprendre une langue à la retraite

Une fois à la retraite, les seniors se mettent à voyager plus régulièrement. Plus de temps libre, moins de contraintes… Tous les paramètres sont au vert pour réaliser ses rêves de seniors ! Poussées par cette envie d’ailleurs, beaucoup de personnes âgées décident d’apprendre une langue étrangère. Cependant, que l’on souhaite voyager ou non, il y a tout un tas d’excellentes raisons de s’y mettre. On fait le point sur les bienfaits de l’apprentissage des langues et sur les meilleures astuces pour se lancer.

Apprendre une langue étrangère : de nombreux bienfaits pour les seniors

L’apprentissage d’une langue permet aux personnes âgées d’exercer leur intellect et surtout leur mémoire. Elles doivent aussi faire preuve d’agilité et de concentration, notamment pour tenir des conversations à l’oral. En outre, apprendre l’anglais, apprendre l’espagnol ou apprendre l’allemand est une excellente façon, pour les seniors, d’acquérir ou de renforcer leurs compétences linguistiques et interculturelles. Cela permet de comprendre comment réfléchissent les autres, de découvrir d’autres habitudes de vie… Cette sensibilité interculturelle peut d’ailleurs se révéler utile pour communiquer avec les autres générations. Enfin, apprendre une langue favorise l’estime de soi. En effet, la personne âgée fait des projets, se donne des objectifs et peut mesurer fièrement ses progrès. Une belle façon de garder le moral !

4 conseils aux seniors voulant apprendre une langue étrangère

1) Télécharger des applications spécialisées

Babbel, Duolingo…. De nombreuses applications rendent l’apprentissage des langues accessible à tous. Pour les utiliser, les personnes âgées doivent simplement les télécharger sur leur téléphone, s’inscrire et choisir la ou les langues qu’elles souhaitent apprendre. Ces applis contiennent des exercices ludiques qui font travailler les compétences linguistiques et se renouvellent chaque jour. Ainsi, la personne âgée va devoir répéter des mots pour améliorer sa prononciation, traduire des phrases à l’écrit ou encore retranscrire ce qu’elle entend pour progresser en compréhension orale. Pas besoin d’être expert en nouvelles technologies pour utiliser les applications d’apprentissage des langues. Cependant, il est nécessaire d’être bien équipé, avec par exemple une tablette adaptée aux seniors ou un téléphone portable facile à utiliser.

Les applications pour apprendre une langue en ligne existent généralement en version gratuite. Si le senior opte pour la version payante, il bénéficie de programmes sur mesure et d’encore plus d’exercices. Particulièrement adaptées aux débutants, ces applications peuvent devenir un peu limitées à mesure que le niveau de l’élève augmente. Néanmoins, elles restent une bonne porte d’entrée pour les personnes désirant acquérir les bases d’une langue étrangère.

2) Regarder des vidéos et des films en VO

Pour progresser en langues quand on est senior, rien de tel que les vidéos et films en langue étrangère. Sur YouTube et sur bien d’autres sites Internet, les apprentis linguistes ont accès à des journaux télévisés étrangers, mais aussi à des vidéos sur mesure destinées aux débutants. Ces dernières sont animées par des narrateurs qui parlent lentement, en utilisant des mots très simples. Regarder et écouter des contenus en allemand, en espagnol ou en anglais permet de se familiariser avec des accents différents et avec des thématiques variées.

globe avec des personnages représentant tous les pays, de langues variées

De plus, avec l’aide des sous-titres, impossible d’être perdu. En effet, sur toutes les télécommandes de télévision, il est possible d’actionner le bouton « Sous-titres ». Il est souvent représenté par un carré avec quelques lignes horizontales à l’intérieur.

En cliquant sur ce bouton, le programme diffusé à la TV passe en langue originale et les sous-titres en français s’activent. Bonne nouvelle : cela fonctionne avec presque tous les programmes étrangers qui passent à la télé !

Enfin, les seniors les plus motivés peuvent opter pour des romans en éditions bilingues. De nombreuses maisons d’édition publient de courts romans étrangers accompagnés de leur traduction française. Sur chacune des double-pages, la version originale fait face à la version française. Ces éditions bilingues permettent de lire le texte dans sa langue originelle tout en s’aidant de la traduction si besoin.

3) S’inscrire à un cours de langues en groupe

Cette dernière option est sans aucun doute la plus motivante et la plus conviviale. Dans toutes les villes de France, des organismes proposent des cours de langues à prix abordable, très appréciés des retraités. Maisons pour tous, associations, résidences service seniors, centres sociaux, universités du temps libre (UTL)… Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir quelle structure se trouve près de chez vous.

Avec les cours collectifs, l’apprentissage des langues s’accompagne de nouvelles rencontres entre seniors et de moments ludiques. En groupe, on peut s’entraîner à l’expression orale et converser en langue étrangère. C’est l’idéal pour préparer un séjour à l’étranger. La plupart des structures proposent plusieurs créneaux de cours adaptés aux différents niveaux, pour éviter aux élèves de s’ennuyer. Enfin, certains organismes (les UTL notamment) organisent même des voyages de fin d’année. L’occasion parfaite pour mettre en pratique ses nouvelles connaissances linguistiques.

4) Accueillir un étudiant étranger chez soi

Pour combiner apprentissage d’une langue et solidarité intergénérationnelle, il est possible d’accueillir un jeune étranger chez soi. En effet, les étudiants étrangers viennent souvent en France à l’occasion d’un échange, pour quelques mois seulement. Ils sont alors à la recherche d’un logement à prix abordable, accessible sans trop de démarches administratives. Surtout, ils ont envie de pouvoir parler français tout le temps, si possible avec des personnes natives.

Face à ce constat, des organismes se sont spécialisés dans la cohabitation intergénérationnelle. L’entreprise Colette Club, par exemple, met en lien des seniors ayant une chambre vide chez eux et des jeunes à la recherche d’un logement. La colocation intergénérationnelle est une aventure qui peut se révéler très enrichissante, surtout si elle fait se rencontrer deux cultures. Avec l’étudiant étranger, vous aurez la possibilité de pratiquer une langue, mais aussi de lui apprendre de nouveaux mots en français. Vous pourriez aussi vous faire découvrir mutuellement des plats typiques de vos pays ou vos chansons préférées !

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires