Bien vivre chez moi

La téléassistance pour se sentir en sécurité à domicile

Par Silver Alliance
La téléassistance pour se sentir en sécurité à domicile

Selon le professeur Thierry Dantoine, spécialiste en gériatrie et biologie du vieillissement, une personne âgée de plus de 65 ans sur trois est victime d’une à plusieurs chutes chaque année. Si réaménager sa chambre à coucher ou toute autre pièce de son logement permet de prévenir le risque de chutes, il est également possible de recourir à un service de téléassistance disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Téléassistance : comment ça marche ?

La téléassistance est un service conçu pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Ce service, qui permet à une équipe spécialement formée, de communiquer à distance avec une personne âgée, implique l’installation de plusieurs appareils :

– un système, équipé d’un micro haut-parleur, connecté à une plateforme par carte SIM (réseau téléphonique mobile) et branché sur une prise secteur,
– un bracelet ou un médaillon, porté en permanence par le bénéficiaire et connecté à une plateforme d’écoute.

Certains acteurs de téléassistance proposent des systèmes connectés à la plateforme par ligne téléphonique ou box internet. Avec le prochain arrêt des lignes RTC (ligne téléphonique classique) et le risque que présente une coupure de courant, il est fortement recommandé de choisir une solution dotée d’une carte SIM et avec une batterie d’urgence en cas de coupure de courant.

En cas de chute ou de malaise à l’intérieur du logement, la personne âgée peut appuyer sur le bouton de son équipement pour alerter la plateforme d’écoute et être mise en contact avec un chargé d’écoute (appelé également téléoperateur). Ils peuvent alors communiquer grâce au micro haut-parleur qui émet dans tout le logement. En revanche, pour toute situation d’urgence survenue à l’extérieur du logement, les offres de téléassistance se déclinent en version mobile avec le support d’un téléphone portable doté d’un bouton d’urgence connecté à la plateforme.

Dans tous les cas, l’équipe d’écoute, qui a accès aux informations personnelles du bénéficiaire, évalue le niveau d’urgence de la situation. Il peut choisir de prévenir un proche susceptible de se rendre rapidement au domicile de la personne âgée, voire de déclencher, si nécessaire, l’intervention des services de secours.

Pour Aline, psychologue référente chez Bluelinea : « La téléassistance apporte une vraie sérénité au domicile des seniors, en apportant une écoute attentive quel que soit le besoin : du réconfort en cas d’isolement ou de coup de blues, de l’accompagnement pour faciliter le quotidien ou de l’assistance en cas d’urgence. C’est la nature même de la mission de notre équipe 24h/24 ».

Téléassistance pour personnes âgées : quels avantages ?

Selon le Baromètre OCIRP 2016 « L’âge de l’autonomie », la distance moyenne entre le proche aidant et l’aidé est de 226 kilomètres. Cet éloignement géographique des enfants et des petits-enfants peut accentuer certaines angoisses qu’éprouvent les personnes âgées, notamment celles qui rencontrent de plus en plus de difficultés à rester autonome au quotidien. Disponible 24h/24 et 7j/7, le service de téléassistance permet aux seniors d’être rassurés et de se sentir en sécurité à leur domicile.

Par ailleurs, la mise en place de cette solution d’assistance permet également de rassurer l’entourage de la personne âgée. « Je vis à Paris et ma mère vit à Lille. Il m’est donc difficile d’être présent au quotidien. Lors de ma dernière visite, nous avons installé et testé ensemble le bouton d’appel de Bluelinea. En moins de deux minutes, nous avons été mis en relation avec Véronique, une chargé d’écoute qui s’est montrée rassurante », explique Guy, aidant familial, ce que confirme Félix, proche aidant, « Ma grand-mère est rassurée et nous aussi ».

Quelles aides financières pour la téléassistance ?

Si le coût d’un abonnement de téléassistance varie d’un organisme à l’autre, il est possible de bénéficier d’aides financières pour réduire le montant des dépenses occasionnées par l’utilisation de ce service.

La téléassistance peut, par exemple, être prise en charge par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Certaines mairies peuvent également participer, sous certaines conditions, aux frais d’installation ou aux frais d’abonnement.

Par ailleurs, si le service de téléassistance choisi est agréé « Service à la personne », il est possible de prétendre à une réduction ou à un crédit d’impôt correspondant à 50 % du coût de l’abonnement et plafonné à 6 000 euros par an pour l’ensemble des services à la personne.

Nos derniers conseils

L’accueil familial, une nouvelle solution d’hébergement pour personnes âgées

La téléassistance pour se sentir en sécurité à domicile

Enceinte à commande vocale : comment ça marche ?