Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Seniors : ces changements sont intervenus ces derniers mois… et vous concernent !

— Publié le 27 mai 2024

Seniors : ces changements sont intervenus ces derniers mois… et vous concernent !

Plusieurs changements sont entrés en vigueur ces derniers mois. Nouvelles lois, revalorisation de prestations, augmentations de prix, hausse du reste à charge chez le médecin… On fait le point sur ce qui peut affecter, d’une manière ou d’une autre, votre quotidien.

Le prix du gaz naturel a augmenté

Côté pouvoir d’achat, sachez que si vous vous chauffez au gaz, votre facture risque d’augmenter légèrement. En effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui fait office d’indicateur depuis la fin du tarif réglementé du gaz, a publié son estimation mensuelle sur l’évolution du prix du gaz. En mai 2024, il aurait augmenté de 1,4 % par rapport au mois d’avril. « Cette hausse s’explique par une légère augmentation des prix de marché de gros de gaz naturel, qui étaient en baisse depuis la fin de l’année 2023 », a précisé la CRE.

Le reste à charge chez le médecin est passé de 1 à 2 €

À côté de cela, depuis le 15 mai 2024, pour faire face à la dégradation des comptes de la Sécurité sociale, le montant de la participation forfaitaire, autrement dit de la part non remboursable par l’Assurance Maladie et non couverte par les complémentaires santé, a doublé. Il est passé de 1 à 2 € et concerne les consultations médicales, les examens radiologiques ainsi que les analyses de biologie. Les mineurs et les femmes enceintes en restent exemptés. 

La carte verte a été supprimée

Depuis le 1er avril 2024, vous n’avez plus à apposer chaque année sur votre pare-brise la petite vignette verte. Celle-ci n’est plus nécessaire sur les véhicules immatriculés. Les forces de l’ordre peuvent désormais contrôler votre assurance et celle de votre véhicule via le fichier des véhicules assurés (FVA), à l’aide de votre plaque d’immatriculation. Il reste néanmoins exigé de souscrire une assurance pour circuler. N’hésitez pas à vous rapprocher de Partner Assurances pour ce faire.

Les modalités d’accès à MaPrimeRénov’ ont évolué

Le montant de la subvention MaPrimeRénov’, aide au financement de la rénovation énergétique du logement, avait diminué de 30 % au mois d’avril. Au 15 mai 2024, ce sont certaines modalités d’accès qui ont évolué. Il est notamment redevenu possible de solliciter l’aide pour des travaux simples (changer une fenêtre ou isoler un toit par exemple. Il n’y a pas d’obligation de les associer à un changement de chauffage. En outre, le diagnostic de performance énergétique (DPE) pour des travaux d’isolation ou de changement de chaudière n’est plus requis. Enfin, si vous disposez d’une habitation classée F et G, vous pouvez désormais recevoir des subventions pour sa rénovation.

Le bouclier loyer a touché à sa fin

Depuis l’été 2022, un « bouclier » limitait la hausse des loyers à 3,5 % pour la France métropolitaine, à 2 % pour la Corse et à 2,5 % pour les départements d’outre-mer. Ce dernier a été supprimé au 1er avril 2024. Si vous êtes locataire, il est donc probable que votre loyer augmente ces prochains mois. Rapprochez-vous de votre propriétaire pour en savoir plus.

Les prestations sociales ont été revalorisées

Pour finir, au 1er avril 2024, certaines prestations sociales versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ont été revalorisées. C’est le cas :

  • Du revenu de solidarité active (RSA) ;
  • De la prime d’activité ;
  • De l’aide universelle d’urgence pour les victimes de violences conjugales ;
  • De l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • De l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • Des allocations familiales ;
  • De l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (AJAP).

Rendez-vous sur le site du service public pour en savoir plus.

La loi sur le bien-vieillir a été promulgué

Pour renforcer la politique de prévention de la perte d’autonomie, lutter contre l’isolement et promouvoir la bientraitance, le Gouvernement a promulgué la  loi « Bien vieillir » le 8 avril 2024. Celle-ci prévoit entre autres un droit de visite quotidien en établissement de santé et en EHPAD, ainsi que la possibilité d’accueillir un animal de compagnie dans les établissements qui accueillent des personnes âgées. Il faudra désormais attendre pour observer les déclinaisons concrètes de cette loi.

Une campagne de renouvellement vaccinal a été lancée

Pour prévenir l’épidémie de Covid-19, une campagne de renouvellement vaccinal pour les plus âgés et les plus vulnérables a également été lancée le 15 avril 2024. Elle se tiendra jusqu’au 16 juin, avec une extension possible au 15 juillet en fonction de la situation épidémiologique. Le renouvellement vaccinal peut être effectué à partir de 3 mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19. Pour recevoir votre injection, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin, de votre pharmacien. Il est aussi possible de prendre rendez-vous avec une infirmière à domicile.

Céline Riboulot

Céline Riboulot

Des dossiers et articles sur la santé des seniors, la famille, le logement, les loisirs ou encore le numérique : voici ce que je vous propose pour vous accompagner au quotidien. Si vous avez des questions, posez-les moi ci-dessous !

S’abonner
Notification pour

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ros Yvette
12 jours il y a

Bonjour, Je suis locataire d’un logement mal isolé. Est ce que j’ai droit à des aides svp ou cela incombe-t-il à mon propriétaire ? Merci

Dernière modification le 12 jours il y a par Ros Yvette
Administrateur
Manon de Silver Alliance
7 jours il y a
Répondre à  Ros Yvette

Bonjour, malheureusement vous n’aurez pas accès à MaPrimeRénov’, en revanche vous pouvez peut-être bénéficier des CEE (certificats d’économies d’énergie – https://www.ecologie.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie) ou du chèque énergie (https://www.chequeenergie.gouv.fr/), selon vos ressources.