Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

MaPrimeAdapt, l’aide à l’adaptation du logement senior 

— Publié le 15 décembre 2023

MaPrimeAdapt, l’aide à l’adaptation du logement senior 

Au 1er janvier 2024, une nouvelle aide financière pour les seniors doit entrer en vigueur : il s’agit de MaPrimeAdapt’. Ce nouveau dispositif a pour objectif de soutenir financièrement les personnes âgées dans l’adaptation de leur logement, afin qu’elles puissent rester vivre à leur domicile en toute sécurité, le plus longtemps possible. Décryptage.

Qu’est-ce que MaPrimeAdapt’ ?

Ma Prime Adapt’ est une nouvelle aide financière mise en place par le gouvernement français dès le 1er janvier 2024. Cette subvention devrait représenter une avancée significative dans la politique d’adaptation au vieillissement dans notre pays. Elle s’appuie sur plusieurs constats : 

  • la population française est de plus en plus âgée : 1 Français sur 3 aura plus de 60 ans en 2030 ;
  • seuls 6 % des logements sont adaptés au maintien à domicile des habitants vieillissants ;
  • 10 000 décès par an sont causés par des chutes, principalement à domicile, sans parler des fractures du col du fémur et autres conséquences sur la santé ;
  • la grande majorité des Français (92 %) souhaitent vivre et vieillir à domicile le plus longtemps possible.

Face à tous ces facteurs, il est donc essentiel d’adapter les logements au vieillissement de la population, pour garantir la sécurité de tous. Ainsi, cette nouvelle aide financière vise à simplifier les procédures que doivent suivre les seniors pour adapter leur logement. 

MaPrimeAdapt’ devrait ainsi remplacer trois aides qui coexistaient jusqu’à présent : 

  • l’aide « Habiter Facile » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), destinée aux 60 ans et plus aux revenus modestes à très modestes
  • l’aide « Habitat et Cadre de vie » de la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav), sans condition d’âge et de revenus
  • le crédit d’impôt accordé selon le niveau d’autonomie (personnes en Gir 1 à 4) 

Ai-je droit à MaPrimeAdapt’ ? Quelles sont les conditions d’attribution ?

Pour bénéficier de MaPrimeAdapt’, il est nécessaire de remplir certaines conditions d’éligibilité. Tout d’abord, le demandeur doit être âgé de 70 ans minimum. Ma Prime Adapt’ est cependant ouverte aux personnes de tout âge en situation de handicap, ainsi qu’aux personnes âgées en perte d’autonomie précoce (dès 60 ans). Le bénéficiaire doit également être propriétaire ou locataire du logement concerné, lequel doit être sa résidence principale. 

Il n’y a pas de condition d’autonomie pour bénéficier de MaPrimeAdapt’. En revanche, cette aide financière ne sera allouée que sous certaines conditions de ressources (voir le barème MaPrimeAdapt’). Elle permettra ainsi de subventionner des travaux à hauteur de : 

  • 70 % pour les ménages très modestes 
  • 50 % pour les ménages modestes 

Le montant maximum des travaux éligibles sera défini par une réglementation précise.

À noter que MaPrimeAdapt’ sera cumulable avec les aides locales et les aides à la rénovation énergétique.

Ne passez plus à côté des conseils de nos experts !

    La Silver Alliance s'engage à ne jamais transmettre votre adresse e-mail à des fins promotionnelles. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic.

    Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeAdapt’ ?

    MaPrimeAdapt’ prend en charge divers types de travaux visant à adapter le logement à l’avancée en âge. Parmi les travaux éligibles, on retrouve le remplacement d’une baignoire par une douche, l’installation d’un monte-escalier, d’une rampe d’accès au domicile, de barres de maintien ou encore de volets roulants électriques. Citons également la rehausse des toilettes ou encore la pose d’un revêtement antidérapant dans la salle de bain. Les travaux d’élargissement des portes et des couloirs pourront également être pris en compte dans certains cas. 

    Il est bon de noter que MaPrimeAdapt’ couvrira aussi les coûts associés aux aménagements ci-dessus, c’est-à-dire les éventuels travaux de plomberie, de plâtrerie… En revanche, MaPrimeAdapt’ ne couvrira pas l’installation de dispositifs de téléassistance, ou tout autre dispositif entraînant un abonnement pour l’usager.

    Comment demander l’aide MaPrimeAdapt’ ?

    Le processus de prise en charge avec MaPrimeAdapt’ se déroulera en plusieurs étapes. L’organisation sera confirmée lors de l’entrée en vigueur de l’aide, en janvier prochain.

    1. Dans un premier temps, vous devrez vous mettre en lien avec un professionnel qualifié pour lui expliquer votre projet. Il pourra s’agir d’un conseiller France Rénov ou France Services, d’une personne du CCAS de votre commune… Ce référent vous créera un dossier et vous aidera à vérifier si vous êtes éligible à MaPrimeAdapt’.
    2. Si vous êtes éligible, vous serez mis en lien avec un Assistant à maîtrise d’ouvrage habilité autonomie (AMO). Il sera obligatoire d’échanger avec ce professionnel pour définir votre projet de travaux et vous faire accompagner dans sa réalisation. 
    3. L’AMO se rendra à votre domicile pour établir un diagnostic de votre logement. Selon les cas, il pourra être assisté par un ergothérapeute. Ensuite, il vous aidera à déterminer votre plan de financement. 
    4. À partir de là, vous pourrez demander des devis aux professionnels de votre choix. Pour vous aider à trouver des artisans de confiance, vous pourrez vous appuyer sur des labels officiels de qualité. 
    5. En s’appuyant sur les devis, l’AMO vous aidera à faire votre demande de subvention.  Une fois l’accord obtenu, vous pourrez réaliser les travaux. L’AMO sera ensuite chargé de valider leur conformité. 
    6. Vous n’aurez plus qu’à déposer un dossier pour recevoir la subvention qui vous est due.

    Pour en savoir plus sur les contours de MaPrimeAdapt’, consultez le site officiel https://france-renov.gouv.fr/aides/maprimeadapt.

    S’abonner
    Notification pour

    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires