-
a
+

Etre un aidant familial

Qu’est-ce qu’un aidant ?

Un aidant est une personne qui intervient auprès d’un proche en perte d’autonomie. Lorsque la personne aidée est âgée, l’aidant est souvent l’enfant ou bien le conjoint.

Qui sont ces aidants familiaux ?

Selon une étude réalisée par la Fondation APRIL, on comptait près de 11 millions d’aidants en France en 2017. Plus de 75% d’entre eux avaient moins de 65 ans, et 58% étaient des femmes.

Un tiers des aidants familiaux sont seuls à remplir cette fonction. Aider un proche en perte d’autonomie peut être une charge lourde. Beaucoup déclarent être fatigués moralement et physiquement. De ce fait pour les soulager, des accueils de jour, des centres de répit ont été créés. Mais également des associations où les aidants se retrouvent afin de discuter et trouver un soutien moral.

Liens utiles :

Les aides pour les aidants

Beaucoup d’aidants ne sont pas conscients de leur statut et ne profitent donc pas des aides auxquelles ils ont droit. Pourtant, il en existe plusieurs, en voici un panorama :

  • Droit au répit : depuis décembre 2015, les aidants familiaux ont le droit au répit. C’est-à-dire qu’ils peuvent se reposer (donc placer la personne aidée quelques jours dans un foyer adapté) ou se dégager du temps.
  • Droit à la formation : les aidants peuvent bénéficier de formations si la personne aidée a besoin de soins qu’elle ne peut s’administrer elle-même dû à son état de santé.
  • Le congé de solidarité familiale : si le pronostic vital du proche aidé est engagé, l’aidant peut demander un congé de solidarité familiale. Ce dernier est de 3 mois maximum et renouvelable.
  • Le congé de proche aidant : destiné aux salariés ayant exercés au moins deux ans dans leur entreprise, ce congé dure trois mois, renouvelable. Il permet à tous salariés de pouvoir être présent au quotidien auprès du proche si l’état de santé le demande.

Rédigé par Silver alliance

Publié le 29 mai 2019