Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Un plan gouvernemental pour favoriser la solidarité intergénérationnelle

— Publié le 6 avril 2022

Un plan gouvernemental pour favoriser la solidarité intergénérationnelle

Ce lundi 14 mars, un plan d’action national a été lancé pour renforcer la solidarité intergénérationnelle dans les établissements scolaires et les lieux de vie des personnes âgées. À l’initiative de ce plan, on trouve Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée chargée de l’Autonomie. L’objectif de ce plan gouvernemental est de développer des partenariats entre les écoles, les EHPAD et résidences autonomie.

Les grands volets du plan d’action pour la solidarité intergénérationnelle

Pour encourager la solidarité intergénérationnelle, le gouvernement a créé des supports pédagogiques à destination des enseignants et des soignants. Ces documents seront transmis aux instances régionales (rectorat, préfecture) qui seront alors chargées de les redistribuer à l’échelle locale.

Les documents sont les suivants :

  1. Un livret destiné aux enseignants pour leur permettre de faire participer leurs classes au projet « 1 lettre, 1 sourire », tout en faisant le lien avec les programmes scolaires. Comme son nom l’indique, l’opération « 1 lettre, 1 sourire » vise à créer des correspondances écrites entre des jeunes et des personnes âgées.
  2. Un kit pédagogique dédié aux enseignants pour leur donner des idées de projets intergénérationnels à mettre en place avec leurs élèves. Il peut s’agir de projets liés à l’Histoire, de dessins, de visites en maison de retraite…
  3. Un kit pédagogique destiné aux directeurs d’EHPAD et de résidences autonomie. Ce document, élaboré avec Make.org, les accompagne dans la création d’un projet de jumelage intergénérationnel. Le kit contient, entre autres, une convention-type permettant d’encadrer les projets futurs.

Les liens intergénérationnels, un vrai sujet de société

Alors qu’un senior français sur trois est en situation d’isolement (étude menée en 2020 par la Fondation de France et le Crédoc), la solidarité intergénérationnelle est plus importante que jamais. Or, le dispositif du gouvernement s’adresse surtout aux personnes âgées en EHPAD. Heureusement, il existe également de nombreuses initiatives à destination des seniors vivant à domicile.

Ainsi, la colocation intergénérationnelle est de plus en plus populaire, surtout dans les grandes villes. Le principe est simple : les seniors ayant une chambre vide peuvent la louer à un étudiant. Une façon idéale de créer du lien social et de rester au contact des jeunes générations. Et qui dit intergénérationnel, dit regain d’énergie et de vitalité pour les personnes âgées !

pecher, une activité intergénérationnelle

En outre, une multitude d’activités peuvent permettre aux seniors d’échanger avec des jeunes. C’est le cas par exemple du bénévolat senior qui rassemble des volontaires de tout âge autour d’une cause commune (sport écologie…).

Il est aussi possible de mettre ses compétences au service des plus jeunes, en s’engageant au sein d’une association. Les possibilités sont nombreuses : donner des cours de musique, apprendre le français à des personnes réfugiées, proposer du soutien scolaire à des enfants en difficulté… Pour finir, il est important d’entretenir des liens avec son voisinage pour faire de jolies rencontres intergénérationnelles.

Enfin, la famille reste souvent la principale source de lien intergénérationnel pour les seniors. Pour rester facilement en contact avec ses petits-enfants, la technologie est aujourd’hui une alliée précieuse. Il existe ainsi des tablettes adaptées aux seniors qui permettent de faire des appels vidéo réguliers avec son entourage. Cependant, lorsque l’on se retrouve enfin « en vrai » pour les vacances, rien de tel que les jeux de société intergénérationnels pour renforcer les liens !