Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

La e-santé : une alternative idéale contre les déserts médicaux

— Publié le 10 janvier 2022

La e-santé : une alternative idéale contre les déserts médicaux

Alors que le nombre de médecins est en constante baisse, l’accès aux soins pour tous sur tout le territoire national est plus que jamais au cœur des préoccupations. La e-santé apparaît comme la solution idéale pour lutter contre les déserts médicaux, des territoires où vivent de nombreuses personnes âgées.

E-santé : qu’est-ce c’est ?

La e-santé regroupe l’ensemble des solutions offertes par les nouvelles technologies pour permettre la prévention, le diagnostic, le traitement ou le suivi médical d’un patient. Concrètement, au moyen d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone, toute personne peut être mise en relation avec un professionnel de santé à distance, à l’occasion d’un rendez-vous médical virtuel, aussi appelé « téléconsultation ». Le médecin peut alors établir un diagnostic, prescrire des médicaments, des examens complémentaires…

Cette pratique de santé, pourtant relativement récente, s’est développée à très large échelle pendant la crise sanitaire du Covid-19. Remboursée par la Sécurité sociale au même titre qu’une consultation en présentiel, la consultation à distance est désormais accessible à tous et connait de plus en plus de succès. Son adoption par la majorité des Français, dont de nombreux seniors, a notamment permis de contrer le renoncement aux soins durant cette période.

La e-santé en réponse aux déserts médicaux

Par ailleurs, de nombreuses personnes âgées vivent aujourd’hui en milieu rural, dans une commune sans aucun médecin généraliste, ni spécialiste. On parle alors de désert médical. À noter que la pénurie de médecins se perçoit également en milieu urbain, dans certaines villes moyennes et grandes agglomérations. Numerus clausus, départs en retraite, manque d’attractivité des territoires… Les causes du phénomène sont plurielles. Les pouvoirs publics se sont penchés sur le sujet et cherchent à inciter les médecins à s’installer dans ces zones. Ils proposent par exemple la mise en place d’aides financières ou matérielles, la création de maisons médicales ou encore la réduction des coûts d’installation et de gestion.

La e-santé apparaît aussi comme une solution pour pallier le manque de professionnels de santé dans les déserts médicaux, en limitant les inégalités d’accès aux soins. Il s’agit par ailleurs d’une alternative parfaite pour obtenir un premier avis, sans avoir à parcourir des centaines de kilomètres.

Déserts médicaux : quelles possibilités offre la e-santé ?

Dans les déserts médicaux, la téléconsultation médicale est très utile pour renouveler un traitement ou régler un problème nécessitant un avis médical. Evidemment, elle n’a pas vocation à remplacer une consultation en cabinet, mais elle complète la prise en charge des patients seniors, notamment les plus isolés. Les objectifs sont en outre de désengorger les salles d’attente, de réduire les délais de consultation et d’éviter les déplacements inutiles, pour le patient comme pour le médecin.

Certaines entreprises en ont fait leur cœur de métier. C’est le cas de MEDADOM, qui propose de consulter un médecin en ligne grâce à une application mobile, des bornes et des cabines connectées installées dans des pharmacies. Autre exemple avec Lovis, dont la mission est de valoriser la prévention bucco-dentaire des seniors, en proposant des bilans dentaires en ligne. Analysés par divers algorithmes, ces derniers permettent d’éditer des guides de prise en charge individualisés, mais également de manifester un besoin en soins. Les soins dentaires et la nutrition étant étroitement liés, Nutrisens vous permet de prendre rendez-vous en ligne avec un nutritionniste pour faire le point sur votre alimentation senior. Enfin, la plateforme Medicalib met en relation des patients avec des professionnels de santé libéraux, comme un kinésithérapeute ou une infirmière à domicile.

Si le terme « e-santé » est souvent associé à la téléconsultation, il ne s’agit pas de son seul champ d’action. Dans les déserts médicaux, la e-santé permet aussi aux professionnels de santé d’échanger afin d’obtenir un avis sur la prise en charge d’un patient. On parle alors de téléexpertise. Il est enfin possible de procéder à une télésurveillance médicale, grâce à la e-santé. Ici, le principe est de permettre à un professionnel de santé d’assister un confrère à distance durant un acte médical.