Aménager mon logement

Des conseils pour rendre sa salle de bain plus accessible et sécurisée

Par Silver Alliance
Des conseils pour rendre sa salle de bain plus accessible et sécurisée

Se sentir bien chez soi est essentiel, mais avec l’âge nos besoins évoluent. Il devient alors indispensable de revoir l’aménagement des pièces de sa maison pour les rendre plus accessibles et confortables au quotidien. Voici quelques conseils pour réaménager votre salle de bain, une pièce qui présente de nombreux risques.

Prévoir un bon éclairage

Si votre salle de bain ne dispose pas de fenêtre, elle peut vite manquer de lumière et engendrer un risque important de chute. Prévoyez donc un éclairage général qui convient à tous les moments de la journée. Vous pouvez également ajouter des éclairages localisés, notamment autour du lavabo, pour faciliter votre toilette quotidienne.

Attention, l’installation d’éléments électriques près des points d’eau doit toutefois être rigoureusement réfléchi. Cela dépend de nombreux paramètres de sécurité : la valeur IP, la tension de service et l’emplacement de montage. Pour savoir si un luminaire peut être installé dans une salle de bain, il est nécessaire de se renseigner correctement ou de demander conseils à un professionnel.

Installer un revêtement anti-dérapant

Certains sols (dont le carrelage) peuvent présenter un risque de chute une fois humide. Le plus simple est donc d’opter pour un revêtement antidérapant. Aujourd’hui, il existe une large gamme de sols antidérapants qui ont, en plus, la particularité de sécher rapidement.

Vous pouvez également installer dans votre salle de bain des tapis de bain/douche : un tapis de bain/douche antidérapant dans votre douche ou votre baignoire, et un tapis de sortie antidérapant (en dehors). Pensez à vérifier leur bonne adhésion au sol avant chaque utilisation. Bon à savoir : il existe des sorties de bain en diatomite (pierre poreuse) qui assèche le dessous des pieds.

Une place pour chaque accessoire

Certains accessoires peuvent vous éviter des contorsions douloureuses et des mouvements inadaptés, voire inutiles.

Si vous avez suffisamment d’espace, installez un miroir rectangulaire à partir du lavabo. Un miroir inclinable peut aussi être une bonne solution pour accroître la surface de réflexion. Vous pouvez également vous équiper d’un marchepied : il vous permettra d’atteindre plus facilement votre étagère et vous évitera d’avoir à tenir en équilibre sur un pied.

« Il est également important de penser à organiser vos rangements de manière pratique. Ayez à portée de mains les éléments utilisés quotidiennement, rappelle Laurène TROUVÉ, ergothérapeute chez ALOGIA. Dès lors, les éléments utilisés le moins fréquemment peuvent être rangés en hauteur ou dans les placards du bas. »

Rendre votre lavabo plus accessible

Avec le temps, un lavabo trop bas ou trop haut peut vite devenir contraignant. Heureusement, il existe aujourd’hui des lavabos à hauteur ajustable.

En outre, libérez de l’espace sous votre lavabo afin d’y glisser un tabouret réglable en hauteur. Vous serez alors installé plus confortablement pour réaliser votre toilette quotidienne. Vous pouvez également installer un mitigeur à levier, plus maniable au quotidien qu’un robinet à saisie tournante.

Enfin, n’hésitez pas à vous équiper d’une douchette pour lavabo. Vous pourrez alors vous laver les cheveux sans avoir à prendre un bain ou une douche.

Sécuriser votre douche ou votre baignoire

Si vous avez une baignoire, installez un tapis antidérapant dans le fond, ainsi que des barres d’appui (rainurées de préférence) au-dessus et à l’intérieur : elles vous aideront à vous relever ou à vous rattraper en cas de perte d’équilibre. Une planche de bain (ou un pont de baignoire) peut également vous aider à vous asseoir et à enjamber plus facilement la baignoire.

Plus économique en eau, la douche est aussi plus adaptée à la perte d’indépendance que la baignoire : elle permet donc de rester chez soi plus longtemps. En effet, les douches à l’italienne sont plus faciles d’accès et limitent le risque de chute à l’entrée et à la sortie. Installez toutefois une barre d’appui rainurée pour vous rattraper en cas de glissade.

Si vous êtes sujet aux étourdissements ou si vous vous fatigué rapidement en position debout, fixez un siège au mur de la douche (évitez d’utiliser une chaise de jardin en plastique moins stable). « Il est nécessaire de réfléchir à l’emplacement le plus judicieux et évolutif, en cas de baisse des capacités », explique Laurène TROUVÉ, ergothérapeute à domicile.

De manière générale, si vous le pouvez, remplacez votre baignoire par une douche. Easy Shower, spécialiste de l’aménagement de la salle de bain pour personnes âgées, propose par exemple de remplacer votre baignoire par une douche sécurisée et sur-mesure en une journée seulement, et jusqu’à trois jours pour la rénovation complète de votre salle de bain. Comment ça marche ? Un professionnel Easy Shower se déplace à votre domicile. Après l’étude de vos besoins, vous déterminez ensemble, simulation 3D à l’appui, la configuration de votre future salle de bain.

Source : www.jamenagemonlogement.fr

Nos derniers conseils

Adaptation du logement : du mobilier senior adapté à tous les besoins !

Des conseils pour réaménager sa chambre à coucher

Le rôle de l’ergothérapeute dans l’adaptation d’un logement senior