Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Troubles de la vision et pathologies oculaires chez les seniors

— Publié le 12 octobre 2022

Troubles de la vision et pathologies oculaires chez les seniors

D’après une enquête menée en 2019, 76 % des Français adultes, tous âges confondus, portent des lunettes : il n’y a pas d’âge pour avoir des problèmes de vue ! Pour autant, après 60 ans, les seniors sont plus susceptibles de développer certains troubles de la vue et/ou pathologies. Symptômes, diagnostic, traitements : tour d’horizon des principales pathologies oculaires touchant les seniors.

La cataracte

Définition, causes et symptômes de la cataracte

La cataracte est une dégénérescence progressive du cristallin, la zone située à l’arrière de l’iris qui gère la réfraction des rayons lumineux. La maladie se manifeste par une perte de transparence du cristallin et une augmentation de son opacité. Cela donne un aspect laiteux à l’œil. Les premiers signes de la maladie surviennent plutôt à partir de 60 ans.

Certains facteurs de risque ont été identifiés : l’alcool, l’exposition au soleil sans lunettes adaptées ou encore le tabagisme. Les personnes atteintes ont parfois l’impression que les couleurs sont jaunies. Ils voient de moins en moins bien, notamment la nuit.

La cataracte est la troisième cause de cécité en France après la DMLA et le glaucome. Elle cause une baisse de l’acuité visuelle qui peut, à terme, conduire à la cécité complète. Sans surprise, cette maladie peut contribuer à une perte d’autonomie des personnes âgées. 

Bonne nouvelle : contrairement à d’autres pathologies, la cataracte est réversible grâce à une opération, à condition d’être prise en charge dans les temps !

Traitement de la cataracte

À ce jour, il n’existe pas de traitement préventif ni médicamenteux pour soigner ou prévenir la cataracte. Seule la chirurgie est efficace : elle consiste à enlever la cataracte et à la remplacer par un implant. Cette solution n’est préconisée que lorsque la cataracte a un impact majeur sur la vie du patient et/ou empêche certains soins ophtalmologiques. Sinon, le port de lunettes suffit à limiter l’inconfort. 

La chirurgie de la cataracte est indolore et dure environ 15 minutes, dans la majorité des cas. Le chirurgien pratique une micro-incision sur la cornée pour atteindre la zone à traiter.

La DMLA

Définition, causes et symptômes de la DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une pathologie qui touche le centre de la rétine. Elle correspond à une accumulation sur la macula des déchets produits par les photorécepteurs situés sur la rétine, à l’arrière de l’œil. Or, la macula est la zone centrale de la rétine où convergent les rayons lumineux. Il y a deux formes de DMLA : la forme sèche qui se déclenche sur le long terme et la forme humide qui est plus brutale (elle peut apparaître en une dizaine de jours).

Les causes de la DMLA sont peu connues aujourd’hui mais l’âge est un facteur de risque majeur, et l’on soupçonne également certaines déficiences nutritionnelles (carences en vitamines, en omega 3…) d’y contribuer, tout comme l’exposition excessive aux rayons UV. 

Pendant de nombreuses années, la personne atteinte de DMLA surtout dans sa forme sèche (ou atrophique) ne ressent aucun symptôme. Peu à peu, certaines phénomènes relatifs à sa vue apparaissent : 

  • les lignes droites semblent déformées ;
  • une baisse d’acuité visuelle se produit : on ne perçoit plus les détails au centre du champ de vision, en revanche la périphérie n’est pas touchée ;
  • des taches noires (scotomes) apparaissent au centre du champ de vision ;
  • la sensibilité aux contrastes diminue et la perception des couleurs se modifie ;
  • la lecture est difficile car la personne atteinte a l’impression de manque de lumière et voit mal la nuit.

Aux stades avancés, une personne atteinte de DMLA conserve une vision d’ensemble, mais ne voit plus les détails. Son champ de vision central est flou en permanence. Elle doit donc s’appuyer sur sa vision périphérique pour ses activités du quotidien. Si la DMLA touche les deux yeux, il devient difficile voire impossible de lire, conduire

Traitement de la DMLA

Il n’existe malheureusement pas de traitement contre la DMLA. Cependant, dans le cas de la DMLA exsudative (forme humide), deux traitements innovants ont récemment été créés pour stabiliser la maladie avant qu’elle n’empire. Pour autant, ils n’entraînent pas de guérison complète.

La presbytie

Définition, causes et symptômes de la presbytie

La presbytie n’est pas une maladie mais un trouble de la vision. Elle apparaît vers 40-45 ans et évolue par palier jusqu’à 65 ans. La presbytie est le trouble visuel le plus fréquent chez les Français et concerne plus de 40 % de la population. Ce trouble est lié à une affection du cristallin tout comme la cataracte. Dans le cas de la presbytie, le cristallin perd en élasticité et en souplesse.

Une personne atteinte de presbytie a des difficultés à voir de près, car ses yeux perdent leur fonction d’accommodation et ne font plus bien la mise au point. Cette perte d’acuité visuelle, très fréquente, est intrinsèquement liée à l’avancée en âge. Outre la vision floue, la presbytie peut aussi se manifester par des maux de tête plus fréquents et par une fatigue visuelle.

Pour limiter au maximum les conséquences graves de la presbytie comme les chutes ou les accidents domestiques, il est nécessaire de consulter un professionnel de la vue régulièrement (tous les 3 à 5 ans minimum) afin d’effectuer des bilans visuels.

Traitement de la presbytie

La presbytie est généralement corrigée par des lunettes à verres sphériques. Pour les personnes atteintes de plusieurs troubles en même temps (myopie, astigmatisme, hypermétropie…), ce sont les verres progressifs ou les verres à double foyer qui peuvent être préconisés. Les lentilles de contact sont également envisageables. Enfin, dans certains cas, les patients sont éligibles à la chirurgie. 

​​Pour bénéficier d’encore plus de conseils pour prendre soin de vos yeux au quotidien, vous pouvez consulter Plein la vue, un dispositif initié par Les Opticiens Mobiles, dédié à la prévention et la sensibilisation en santé visuelle.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires