Agrandir le texte
Réinitialiser les réglages
Rétrécir le texte

Des aides pour financer ses vacances quand on est senior

— Publié le 1 juillet 2021

Des aides pour financer ses vacances quand on est senior

Certains seniors renoncent à partir en vacances de peur de voyager seuls ou de ne pas disposer des moyens nécessaires. Pourtant, la retraite est l’opportunité parfaite pour profiter de son temps libre et faire de nouvelles rencontres! Bonne nouvelle : il existe des aides pour partir en vacances à la retraite.

Des séjours idéalement pensés et adaptés aux besoins des retraités

Que vous préfériez la mer, la campagne ou la montagne, il n’y a pas d’âge pour partir en vacances ! Non tributaires des vacances scolaires, les seniors sont d’ailleurs nombreux à profiter de la retraite pour voyager. C’est bien sûr l’occasion de partir à la découverte de nouvelles régions, de contrées lointaines et de s’évader. En outre, les seniors y trouvent également l’opportunité de tisser de nouveaux liens sociaux, tout en profitant d’une multitude d’activités.

Les personnes âgées constituent une cible privilégiée pour les clubs vacances qui leur proposent des séjours « clés en main », idéalement pensés et adaptés à leurs envies. Pour ces professionnels du tourisme, l’objectif est double : lutter contre l’isolement des publics âgés, tout en allongeant les saisons touristiques, créant ainsi de l’emploi dans les territoires.

vacances à la plage

De plus, les structures s’adaptent à tous les besoins, même les plus pointus, en mettant en place des offres adaptées. Pour les aidants qui s’occupent d’une personne âgée en perte d’autonomie, il existe des séjours de vacances-répit, avec des activités adaptées et une structure médico-sociale présente au sein même du village vacances. En outre, il est possible, dans certains clubs, de venir accompagnés de ses petits-enfants pour que toute la famille puisse passer d’inoubliables vacances. Enfin, les résidences services seniors Senioriales peuvent accueillir les seniors le temps d’un week-end. Situées à la campagne ou en cœur de ville, partout en France, elles vous assurent un véritable dépaysement !

Des aides aux seniors pour leurs vacances

Vous vous demandez comment financer ses vacances quand on est retraité ? Pour que les vacances soient accessibles à tous, même aux seniors disposant de revenus modestes, différentes aides financières sont disponibles. Il est tout d’abord possible d’obtenir une réduction sur des billets de train ou d’avion, grâce à la carte Avantage Senior de la SNCF et à la carte Senior d’Air France. La SNCF offre aussi, sous conditions, la possibilité de bénéficier une fois par an d’un tarif réduit pour l’achat de billets de train aller-retour à l’occasion d’un congé annuel en France. À côté de cela, il peut être aussi intéressant de se renseigner auprès de sa caisse de retraite. En effet, certaines proposent des aides financières pour permettre à leurs allocataires de partir en vacances.

On pense également aux séjours organisés par l’association Les Petits Frères des Pauvres, qui lutte quotidiennement contre l’isolement des aînés. Il existe aussi ceux organisés par l’association À corps et Accord, qui met l’accent sur le lien intergénérationnel. Vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie de votre commune ou du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) le plus proche de chez vous pour obtenir davantage de renseignements et connaître les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Le dispositif Seniors en Vacances de l’ANCV : voyager à moindre coût

Le dispositif Seniors en Vacances de l’ANCV (Agence nationale des Chèques-Vacances), pourtant méconnu, est aussi l’occasion pour les seniors de bénéficier de vacances pensées pour eux à tarifs préférentiels (jusqu’à – 50 % sur le prix du séjour). Les objectifs de ce programme initié en 2007 sont pluriels : favoriser les départs en vacances des personnes âgées, prévenir la perte d’autonomie en créant du lien social, encourager le répit des aidants, etc.

L’Agence nationale des Chèques-Vacances a toutefois établi une liste de critères à respecter pour pouvoir se voir octroyer cette aide financière. Outre le fait d’avoir au moins 60 ans (ou 55 ans en cas de handicap), d’être retraité ou sans activité professionnelle et de résider en France, il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenus. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre collectivité locale (mairie, conseil général…) ou à consulter directement le site Internet de l’ANCV.