-
a
+

Les aides financières pour les personnes âgées

Quelles aides financières pour les retraités ?

A partir d’un certain âge, de nouveaux besoins apparaissent, notamment la perte d’autonomie et la dépendance. Ces deux facteurs entraînent bien souvent des dépenses coûteuses difficiles à assumer avec une pension de retraite parfois maigre. Pour aider les seniors à vivre dans de bonnes conditions, des aides financières pour retraités ont été créées. Tour d’horizon sur ces différentes aides (liste non-exhaustive).

Les aides financières pour les faibles revenus

Allocation de solidarité aux personnes âgées

Les personnes âgées de 65 ans et plus ayant une pension de retraite insuffisante peuvent faire une demande pour recevoir l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) appelée anciennement minimum vieillesse. Elle peut atteindre au maximum :

  • 868,20€ par mois pour une personne seule,
  • 1347,88€ par mois pour un couple.

Cette aide a été créée afin d’assurer un minimum de revenu aux personnes âgées afin de vivre décemment.

Les aides financières pour les personnes âgées dépendantes

APA : allocation personnalisée d’autonomie (APA)

En cas de perte d’autonomie, vous pouvez bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Cette aide vous permettra de financer une partie ou intégralement les dépenses nécessaires pour continuer à vivre dans votre domicile. Elle peut également service si vous vivez dans un Ehpad pour payer une partie du tarif de dépendance de l’établissement.

L’aide sociale aux personnes âgées

Vous rencontrez des difficultés au quotidien pour effectuer des tâches ménagères ou faire votre toilette ? Une assistance de vie peut vous aider à faire ces gestes du quotidien. Dans ce cas-là et si vous ne dépassez pas un certain seuil de revenu, vous pouvez bénéficier d’une aide sociale aux personnes âgées afin de rémunérer votre aide à domicile.

Les aides financières pour le logement

L’aide personnalisée au logement

L’aide personnalisée au logement appelée plus couramment APL est une aide financière pour vous permettre de vous loger ou de vous aider à payer ce logement. Mais pas que ! L’APL peut également vous être attribué si vous logez dans un établissement médico-social.

L’allocation de logement social

Si vous ne pouvez pas prétendre à l’APL, vous pouvez bénéficier d’une autre aide financière pour le logement, à savoir l’allocation de logement social (ALS). Cette aide a pour but de réduire le montant de votre loyer ou de vos mensualités d’emprunt.

L’aide sociale à l’hébergement

Vous logez dans un établissement médico-social ou chez un accueillant familial ? Vous pouvez bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle vous permettra de payer en intégralité ou une partie des frais liés à l’hébergement.

Pour toutes ces demandes, des entreprises comme O2 peuvent vous aider à constituer les dossiers.