Lancement du premier baromètre « Combien ça coûte d’être vieux en France ? »

Par Céline Fiaudrin
15 décembre 2020
Lancement du premier baromètre « Combien ça coûte d’être vieux en France ? »

Silver Alliance, première alliance du bien vieillir à domicile, et Retraite.com, premier média indépendant spécialisé dans la retraite en France, lancent « Combien ça coute d’être vieux en France ? » : un baromètre annuel inédit qui évalue le montant des dépenses quotidiennes engagées par les seniors de 65 ans et plus vivant à domicile.

Un baromètre pour déterminer le coût de la vie à domicile d’un retraité

Silver Alliance et Retraite.com lancent aujourd’hui, en partenariat avec Le Parisien, le premier baromètre sur le coût de la vie des seniors vivant à domicile. Baptisé « Combien ça coûte d’être vieux en France ? », un titre volontairement percutant, ce baromètre a pour objectif d’évaluer avec précision le coût du bien vieillir chez soi pour un retraité âgé de 65 ans et plus. Car aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré les nombreuses études qui circulent régulièrement sur les retraités dans les médias, on sait finalement très peu de choses sur leurs dépenses quotidiennes.

Selon les chiffres 2020 de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress), on sait que la France comptait 16,4 millions de retraités fin 2018 et que leur pension s’élève en moyenne à 1 392 € net par mois (mais 903 € pour le pensionné de base à taux plein), tous régimes confondus. « J’ai longtemps cherché, et je n’ai rien trouvé, explique Benjamin Zimmer, Directeur Délégué de Silver Alliance, dans les colonnes du Parisien. Beaucoup de travaux traitent du vieillissement, mais sous l’angle de la santé surtout, jamais des dépenses quotidiennes ».

D’où l’idée de Silver Alliance de collecter et d’analyser les données et les tarifs des entreprises du secteur qu’elle fédère, à l’instar du leader des services à la personne O2 ou de l’expert de l’audition Audika, afin de déterminer précisément les postes de dépenses à prévoir pour vieillir à domicile.

Plus de 25 produits et services à domicile analysés

Pendant plusieurs semaines, Silver Alliance et Retraite.com ont analysé et étudié les tarifs de vingt-cinq produits et services de base pour établir le coût du bien vieillir à domicile. Coût de la mutuelle, des soins dentaires, de l’audition, de l’optique, de l’aide à domicile, de la téléassistance, et jusqu’à l’aménagement du logement (canne, lit médicalisé…). Tout a été passé au crible, à l’exception des frais récurrents liés au logement (loyer, eau, électricité) et à l’alimentation. « Ces frais varient énormément d’une personne à l’autre, selon son habitation et sa domiciliation, autant de critères que nous ne pouvions comptabiliser », explique Benjamin Zimmer.

Au total, ce ne sont pas moins de 250 devis qui ont été réalisés par Silver Alliance et Retraite.com en tenant compte, à chaque fois, des spécificités et de la durée de vie de chaque produit ou service étudié. « Dans tous nos calculs, nous avons intégré la durée d’amortissement de chaque produit et de son besoin en fonction de chaque tranche d’âge », précise Ludovic Herschlikovitz, fondateur du site Retraite.com. Par exemple, le coût d’un téléphone mobile pour seniors est amorti sur trois ans, contre dix ans pour l’aménagement d’une salle de bain.

Trois tranches d’âge et trois niveaux de revenus

« À quoi ça sert de connaitre le montant moyen d’une pension de retraite en France si les disparités sont immenses selon les cas ? N’oubliez pas qu’une femme a souvent une carrière hachée et touche une pension jusqu’à 40 % moins élevée que celle d’un homme », ajoute le Directeur Délégué de Silver Alliance. Aussi, pour coller davantage à la réalité de chacun, le baromètre s’articule autour de trois tranches d’âge (65-75 ans, 75-85 ans, plus de 85 ans) et de trois niveaux de revenus (faibles, moyens, élevés). « À chaque âge, ses besoins », résume-t-il.

Le senior de 65 à 75 ans dépense en moyenne 584 € par mois pour vivre confortablement à domicile, contre 740 € pour les 75 à 85 ans et 1 836 € pour les plus de 85 ans. « Vieillir à domicile a logiquement un coût croissant avec l’âge pour veiller sur sa santé et compenser sa perte d’autonomie », note Ludovic Herschlikovitz. Mais ces montants moyens varient aussi en fonction du niveau de dépendance et des revenus de chacun.

combien ça coûte d'être vieux en France - 9 profils

Le coût du bien vieillir à domicile augmente avec l’avancée en âge

Réduites ainsi au minimum, les dépenses contraintes d’une personne âgée de 65 ans et disposant d’une retraite de base (903 € mois à taux plein) sont ainsi estimées à 265 € par mois en moyenne, contre 834 €, soit trois fois plus pour le profil le plus aisé susceptible de souscrire une mutuelle et d’acheter des produits plus haut de gamme en rapport avec ses moyens (une retraite estimée à 3 100 €). Ce rapport d’un à trois est stable sur les trois profils.

À partir de 85 ans, le coût des soins d’accompagnement grimpe en même temps que la dépendance augmente. « Entre l’assistance de jour, les gardes de nuit ou encore la nécessité d’un matériel médical adapté, les coûts explosent pour le senior de plus de 85 ans qui veut rester vivre à domicile, et cela, même si de nombreuses aides financières existent », constate le fondateur de Retraite.com.

L’un des points forts du baromètre souligné par l’article du Parisien « Coût de la vie des seniors : vieillir chez soi, ça a un prix » est justement le fait de tenir compte des montants pris en charge par la Sécurité sociale (100 % santé, lit médicalisé, fauteuil roulant), Action logement (jusqu’à 5 000 € pour l’aménagement d’une salle de bain selon les plafonds de ressources) et les mutuelles.

« On a la chance en France de bénéficier d’une importante prise en charge publique, se réjouit Benjamin Zimmer. Mais cela n’empêche pas certains dépassements que nous avons comptabilisés. » Même si ces montants peuvent paraître élevés, ils sont à relativiser. « Quand l’autonomie le permet, vivre chez soi reste plus économique, quel que soit l’âge, que d’aller en maison de retraite, conclut Ludovic Herschlikovitz. Et c’est d’autant plus vrai qu’en couple la plupart de ces coûts sont mutualisés à la maison. »

À noter que le baromètre annuel « Combien ça coûte d’être vieux en France ? » permettra de suivre chaque année l’évolution du coût des produits et services dont ont besoin les seniors pour vivre dignement à leur domicile.

Consulter le communiqué de presse « Combien ça coûte d’être vieux en France ? » : lancement du premier baromètre Retraite.com – Silver Alliance

Nos dernières actualités
22 février 2021

« Pharmacien : une transformation progressive et profonde du métier » – Tribune de Pierre-Xavier Frank, Directeur Général du groupe Giphar

12 février 2021

C’est en temps de crise qu’on reconnaît la force des alliances de marques

8 février 2021

Publication du nouveau guide pour bien vieillir à domicile