-
a
+

La vieillesse, vue par une docteure en psychologie

Véronique Cayado, la psychologue de l’institut du bien vieillir

Silver Alliance vous présente aujourd'hui Véronique Cayado, psychologue de l'institut du bien vieillir. Avec sa bonne humeur et ses connaissances, découvrez sa chaîne YouTube, où elle discute de thèmes autour de la vieillesse.

Pourquoi Oui Care développe-t-il une expertise sur les questions de bien vieillir ?

« Avec 6 marques positionnées sur des activités d’aide aux seniors, et au regard de l’enjeu sociétal majeur que représente le vieillissement, le groupe Oui Care ne pouvait que prendre la parole sur ce sujet crucial. Mais pas n’importe quelle parole, une parole qui porte un autre regard sur la vieillesse !

Il faut savoir que dès les débuts de la société historique du groupe, le développement de l’activité senior a toujours été pensé en correspondance avec une expertise scientifique, via les travaux de l’Institut de recherche O2.

Avec la dimension groupe, cette expertise s’est véritablement doublée d’une volonté de porter un autre regard sur le temps de la vieillesse, moins négatif et stigmatisant.

Car pour se démarquer et accompagner aux mieux les nouvelles générations de seniors, on ne peut pas juste parler de dépendance et de prise en charge, il faut aller plus loin et défendre, avec des prises de parole fortes et engagées, notre approche du (bien)vieillir à domicile !! »

 

L’idée de la chaîne YouTube

« Déjà il faut savoir que nous avions dès le départ l’objectif de porter un discours interactif dans le sens où nous voulions utiliser différents supports de communication, et surtout, ne pas s’arrêter à un discours “sachant” et aller recueillir la parole et le point de vue des personnes concernées.

Ensuite, pour l’idée de la chaîne YouTube, c’est parti d’un article que j’avais écrit sur les stéréotypes âgistes, et dans lequel je revenais sur l’impact que ces derniers pouvaient avoir sur la capacité d’autonomisation des plus vieux d’entre nous. Un article long et plutôt pointu par rapport aux notions qui pouvaient être évoquées. Du coup, l’idée de simplifier cette parole est arrivée comme une évidence, et de là, le mode YouTube… Parler à tous sans sacrifier la qualité des contenus, transmettre notre engagement, interpeller et questionner l’autre sur ses évidences sur la vieillesse et le vieillissement, voilà un peu le sens que l’on voulait prendre avec ma chaîne. »

Le contenu des vidéos

« On a commencé en mode artisanal. Des idées toutes faites que l’on voulait absolument bousculer sur la vieillesse, en déconstruisant certaines évidences, en allant voir ailleurs d’autres façons d’appréhender et de considérer les vieux et l’avancée en âge.

Dans mes vidéos, je vais interroger “qu’est-ce qui fait de nous un vieux ?”, “qu’est-ce qui se cache derrière le bien vieillir brandit comme un slogan ?”, “est-ce que les stéréotypes peuvent tuer ?”, etc.

L’angle est à l’image de ce qui m’a toujours animé tout au long de mon parcours : l’humain est un être complexe où le biologique et le psychologique s’entremêlent si intimement que l’on ne peut voir l’un sans l’autre. Mais c’est aussi un être social, et ses conduites ne peuvent être comprises indépendamment de celles des autres personnes autour de lui et de la culture dans laquelle il évolue, mais aussi qu’il participe par ses choix à faire évoluer.

Donc un angle psycho-social fort, mais aussi beaucoup de curiosité pour aller voir toutes les autres voix (voies !) que l’on entend peu, mais qui offrent pourtant un éclairage très intéressant sur le temps de la vieillesse !

Et puis, comme je le disais, on a démarré en mode artisanal, et là on réfléchit à des rubriques que l’on pourrait mettre en place pour mieux poser l’identité de la chaîne. »

Véronique Cayado

Pour retrouvez la chaîne de Véronique Cayado, cliquez ici

Rédigé par Silver alliance

Publié le 10 juin 2019