L’édito d’Anne Fourquet Joyaut, Psychologue Clinicienne

Par Céline Fiaudrin
21 septembre 2020
L’édito d’Anne Fourquet Joyaut, Psychologue Clinicienne

La dématérialisation des démarches administratives peut être une source d'appréhension pour les seniors qui ne sont pas habitués à l'utilisation des outils numériques. Il n'y a pourtant pas d'âge pour apprendre, comme l'explique Anne Fourquet Joyaut, Psychologue Clinicienne, Expert Métier Maintien de l'autonomie chez O2 Care Services, dans Le guide pour bien vivre et bien vieillir chez soi de Silver Alliance.

La dématérialisation des démarches administratives : une source d’appréhension pour les seniors

Les démarches administratives sont rarement un plaisir… Quand il faut s’y atteler, cela s’apparente parfois à un véritable parcours du combattant ; sentiment exacerbé chez les plus âgés d’entre nous face au phénomène de dématérialisation : le contact humain et la paperasserie ont laissé place à un écran et à Internet.

Les nouvelles technologies engendrent de nombreuses appréhensions chez ceux qui ne sont pas habitués à leur utilisation : crainte de se sentir dépassé, de ne pas réussir à apprivoiser ces outils au risque de faire des erreurs ou encore de devoir y passer un temps fou !

L’idée de vous former à ces nouvelles pratiques vous paraît saugrenue ? Vous vous dites que votre cerveau est trop vieux ? Que le numérique est l’apanage des jeunes générations ? Et pourtant… le mécanisme de plasticité cérébrale, en jeu dans les processus d’apprentissage, est présent tout au long de la vie. L’être humain peut donc apprendre – même si cela prend un peu plus de temps – à tout âge ! En effet, le processus d’apprentissage débute à la naissance pour finir avec la mort (Erikson, 1972).

Il n’y a pas d’âge pour apprendre… à utiliser les outils numériques !

Fort de cette idée, gardons en tête qu’il y a, a minima, deux avantages à pouvoir apprendre à tout âge. L’un de ces avantages est qu’apprendre est comme une gymnastique pour le cerveau et permet de l’entretenir tel un cercle vertueux : plus j’apprends, plus je conserve ma capacité à apprendre. L’autre avantage est qu’apprendre permet d’opérer les adaptations nécessaires aux conséquences de l’avancée en âge ; ces adaptations étant garantes du maintien de l’autonomie autrement dit pouvoir continuer à faire selon vos aspirations, envies et choix !

Si les outils numériques suscitent en vous intérêt et curiosité alors faites confiance à vos capacités pour intégrer ces nouvelles connaissances et compétences. Les démarches administratives n’apparaitront alors plus comme une montagne infranchissable, mais comme une promenade de santé. La satisfaction qui naîtra de cette réalisation nourrira confiance et estime de vous-même.

Anne Fourquet Joyaut

Anne Fourquet Joyaut
Psychologue Clinicienne
Expert Métier
Maintien de l’autonomie chez O2 Care Services

Nos dernières actualités
22 février 2021

« Pharmacien : une transformation progressive et profonde du métier » – Tribune de Pierre-Xavier Frank, Directeur Général du groupe Giphar

12 février 2021

C’est en temps de crise qu’on reconnaît la force des alliances de marques

8 février 2021

Publication du nouveau guide pour bien vieillir à domicile