Veiller sur ma santé

Télémédecine : des cabines connectées pour faciliter l’accès aux soins

Par Silver Alliance
Télémédecine : des cabines connectées pour faciliter l’accès aux soins

Si la téléconsultation est encore loin d’être un réflexe pour tous les patients, elle s’est tout de même démocratisée ces derniers mois face à l’épidémie de Covid-19. Consulter un médecin à distance est aujourd’hui plus fréquent qu’il y a quelques années, et de nombreux équipements facilitent le processus. C’est le cas des cabines connectées, qui permettent une prise en charge immédiate des patients par des médecins sur leur territoire de santé.

Des cabines connectées pour une prise en charge médicale plus efficiente

Selon Medadom, entre 20 et 40 % des personnes qui consulteraient aux urgences relèveraient de la médecine de ville. À côté de cela, 8 millions de Français vivent dans un désert médical et ne disposeraient pas de médecins traitants et 1 médecin sur 2 ne prendrait pas de nouveaux patients. Face à ces constats, les pouvoirs publics misent sur la téléconsultation, ou consultation médicale à distance. Là encore, cette option présente quelques limites. En effet, s’il est possible de diagnostiquer certaines pathologies, échanger avec son médecin via son smartphone ou son ordinateur portable n’est pas toujours des plus pratiques.

Les cabines connectées, quant à elles, offrent un service de soin optimal, grâce à la mise à disposition de dispositifs médicaux connectés permettant une prise en charge immédiate. Les avantages de ces cabines de télémédecine sont pluriels : lutter contre les déserts médicaux et l’engorgement des urgences, éviter les déplacements inutiles ainsi que les renoncements aux soins face à des délais d’attente trop longs, assurer une mise en relation rapide avec un médecin généraliste et pallier les limites de la téléconsultation classique. Grâce à ce dispositif, plus de 90 % des diagnostics sont possibles, qu’il s’agisse d’une otite, d’une angine ou encore d’une bronchite

Comment fonctionne une cabine de téléconsultation ?

Les cabines de télémédecine sont très simples d’usage. Tout est conçu pour que le patient n’ait qu’à échanger avec son médecin. Il n’y a pas besoin de rendez-vous. Il suffit de s’installer devant la borne afin d’être mis en relation avec le professionnel de santé, sous une dizaine de minutes tout au plus. Durant la consultation, vous pouvez échanger avec lui en toute confidentialité grâce à un cadre insonorisé. Ce dernier mène un interrogatoire classique : antécédents, allergies, traitements, symptômes… et peut vous demander de procéder à divers examens, grâce à des dispositifs médicaux connectés comme le stéthoscope, le tensiomètre, le thermomètre, l’otoscope, l’oxymètre ou le dermatoscope.

Lorsque la vidéo-consultation est terminée, vous accédez automatiquement à votre compte rendu médical et recevez éventuellement d’autres documents, comme une ordonnance. Selon les règles en vigueur de la Sécurité sociale, la téléconsultation en cabine est facturée au même prix qu’une consultation médicale classique, incluant les majorations.

Où les cabines de télémédecine sont-elles implantées ?

Ces cabines connectées peuvent être implantées à différentes endroits, à commencer par les pharmacies. En effet, les pharmaciens sont de plus en plus nombreux à en installer dans leurs officines, en l’échange d’un forfait mensuel. Pierre-Xavier Frank, Directeur Général du groupe Giphar, explique : « Les cabines de télémédecine ou bornes mobiles installées dans les espaces de confidentialité des pharmacies répondent à une vraie demande de la part des patients et permettent aux pharmaciens de renforcer leur rôle d’acteurs de santé publique, en proposant à leurs patients un accès aux soins digital et innovant tout en respectant un principe de territorialité, important dans les textes réglementaires ».

C’est en effet l’opportunité pour ces professionnels de santé d’augmenter leur patientèle en proposant de nouveaux services de santé de proximité. En outre, ces cabines de télémédecine sont également déployées en entreprise, dans des résidences services seniors ou encore au sein des collectivités locales, comme les mairies.

« La téléconsultation s’impose de plus en plus comme une véritable brique de l’écosystème de santé. Combinée à l’expertise de professionnels de santé, elle représente une réponse au questionnement médical des patients en cas d’absence ou d’indisponibilité du médecin traitant. Nous sommes fiers d’accompagner nos partenaires dans une démarche de prévention et de proximité, au plus près des patients », explique Nathaniel Bern, cofondateur de MEDADOM.

Nos derniers conseils

Télémédecine : des cabines connectées pour faciliter l’accès aux soins

Se faire soigner par une infirmière à domicile, c’est possible !

Problèmes d’audition : comment prévenir les pathologies les plus courantes ?