Veiller sur ma santé

La téléconsultation : comment ça marche ?

Par Silver Alliance
La téléconsultation : comment ça marche ?

La téléconsultation médicale a connu un véritable boom depuis la crise sanitaire et le confinement. En effet, consulter un médecin à distance est un service qui se démocratise du fait de ses nombreux avantages, encore faut-il disposer du matériel adéquat. Voici nos conseils pour téléconsulter un professionnel de santé sereinement depuis chez soi.

La téléconsultation médicale, c'est quoi ?

La téléconsultation médicale est une consultation réalisée à distance d’un patient par un médecin de secteur 1 ou 2. Il peut s’agir d’un médecin généraliste ou de toute autre spécialité médicale. Le patient a par ailleurs la possibilité d’être assisté ou non, à cette occasion, d’un autre professionnel de santé, à l’instar d’une infirmière ou d’un pharmacien.

Plusieurs sociétés se sont spécialisées dans ce domaine face aux difficultés croissantes des Français à trouver des professionnels de santé disponibles exerçant à proximité de chez eux. C’est le cas de la Qare qui propose un service de consultation à distance disponible 7j/7 et accessible depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

A priori, toutes les situations médicales peuvent donner lieu à un acte de téléexpertise. Cependant, les patients ayant pris l’habitude de téléconsulter ne doivent pas négliger les consultations en face-à-face, qui doivent être réalisées en alternance. En outre, à la suite d’une téléconsultation, le praticien peut tout à fait orienter le patient vers un rendez-vous physique s’il le juge plus pertinent. Sanilea propose aux patients ainsi qu’à leurs proches aidants un service d’accompagnement global, de la prise d’un rendez-vous médical jusqu’à la réservation du transport sanitaire associé (ambulances, véhicules sanitaires légers et taxis conventionnés).

Les avantages à consulter un médecin à distance

Les avantages de la téléconsultation médicales ne sont plus à démontrer. Cette solution facilite tout d’abord l’accès aux soins pour les patients situés dans des déserts médicaux. Consulter un professionnel de santé à distance est également une façon de réduire les délais d’attente, car les médecins sont souvent bien plus disponibles en consultation vidéo.

Les déplacements sont par ailleurs réduits, ce qui limite fortement l’impact sur l’environnement et le renoncement aux soins, en particulier chez les personnes âgées. A côté de cela, le parcours de soins est fluidifié : les patients n’ont plus besoin d’appeler le secrétariat pour prendre rendez-vous, ils peuvent consulter un spécialiste à Marseille s’ils vivent à Lille et peuvent même prendre rendez-vous à 22h s’ils vivent à 100 à l’heure ou s’ils sont basés à l’étranger.

Enfin, la relation médecin-patient est généralement plus directe et donc plus efficace. Les patients sont moins réservés et décrivent plus facilement leurs maux. Pour ne rien gâcher, la prestation est remboursée par l’Assurance Maladie depuis septembre 2018, au même titre qu’une consultation en face-à-face.

Téléconsulter : comment ça marche ?

Téléconsulter présuppose quelques contraintes matérielles. Le patient comme le médecin doivent être équipés d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone avec une caméra intégrée ainsi que d’une connexion Internet sécurisée.

La téléconsultation se déroule ensuite comme une consultation classique, sur la base d’une demande de rendez-vous. En amont, le médecin vous envoie un lien cliquable, vous invitant à vous connecter à l’heure prévue du rendez-vous sur un site Internet ou sur une application dédiée.

A l’issue de la téléconsultation, il peut vous envoyer, si nécessaire, une prescription médicale (ordonnance de médicaments ou d’examens complémentaires), par voie postale ou sous format électronique.

Téléconsultation médicale : tarifs et modalités de remboursement

Un acte de télémédecine est facturé au même tarif qu’un rendez-vous classique, soit entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité et le secteur d’exercice du praticien. Les modes de paiement d’une téléconsultation médicale sont similaires à une consultation en présentiel. Il est généralement possible de régler les honoraires par virement bancaire après la consultation, via une solution de paiement en ligne ou en envoyant un chèque à votre médecin.

Le tiers-payant peut aussi s’appliquer, entre autres pour les patients en ALD (affection de longue durée) et les femmes enceintes. Quant aux modalités de remboursement d’une téléconsultation médicale, elles sont similaires à celles d’une consultation traditionnelle avec les mêmes taux de prise en charge.

Nos derniers conseils

La téléconsultation : comment ça marche ?

Les aidants : ces héros de l’ombre

Comprendre la maladie d’Alzheimer de A à Z