Bien vivre chez moi

S’équiper de détecteurs de chute pour favoriser le maintien à domicile

Par Silver Alliance
S’équiper de détecteurs de chute pour favoriser le maintien à domicile

Le maintien à domicile des seniors nécessite parfois quelques adaptations. Si pour certains, cela consiste à réaménager sa salle de bains, réaménager sa chambre à coucher ou à s’équiper de mobilier spécifique, pour d’autres, cela passe par des équipements technologiques, comme des détecteurs de chute. La mise en place de ces solutions permet non seulement aux seniors de se sentir en sécurité à leur domicile, mais également de rassurer leur entourage. Explications.

Les détecteurs de chute : à quoi servent-ils ?

Les chutes à domicile ou en établissement sont fréquentes chez les personnes âgées. Elles constituent la principale cause d’admission en unité hospitalière et sont responsables de 12 000 décès chaque année. Pris en charge trop tardivement, ces accidents domestiques peuvent avoir un impact considérable sur la santé de la personne âgée et accélérer sa perte d’autonomie.

Les détecteurs de chute répondent ainsi à cette problématique et permettent d’agir rapidement si une telle situation survient. Les systèmes, directement intégrés dans des bracelets portés au poignet en permanence, sont capables de détecter automatiquement une chute et de déclencher une alerte vers un centre d’assistance disponible 24h/24 et 7j/7. En effet, ces équipements repèrent la perte de verticalité et les chutes dites « lourdes ». Connecté en permanence à un centre d’écoute, le bracelet d’appel avec détection de chute de Bluelinea permet par exemple d’améliorer le maintien à domicile des personnes ayant des troubles de la marche et de l’équilibre. En cas de chute, les équipes Bluelinea reçoivent automatiquement une alerte et organisent l’intervention des services d’urgence ou du cercle familial dans les plus brefs délais.

Katia Guillet, Directrice du Pôle Seniors et Domicile chez Bluelinea, explique : « Nous tenons à proposer aux seniors une gamme complète de téléassistance afin d’améliorer leur qualité de vie à domicile. Répondre aux besoins de chacun passe par la mise à disposition des meilleures solutions pour détecter les chutes à domicile et réagir dans les meilleurs délais. L’appel est déclenché automatiquement et notre équipe peut organiser l’intervention, par un proche ou les services de secours si nécessaire ».

Des solutions complémentaires à la téléassistance classique

Les bracelets détecteurs de chute sont des solutions complémentaires à la téléassistance classique, qui nécessite une action manuelle de l’utilisateur en cas de problème. Si les bénéficiaires de tels appareils peuvent toujours déclencher un appel volontaire, ils peuvent surtout compter sur le dispositif de détection automatique de chute, ce qui peut s’avérer bien utile lors d’une perte de connaissance, si le senior n’en a pas le réflexe ou encore s’il est particulièrement désorienté, en cas de maladie d’Alzheimer par exemple.

Par ailleurs, Anne Fourquet Joyaut, Psychologue Clinicienne et Expert Métier Maintien de l’autonomie chez O2 Care Services, explique : « Les nouvelles technologies engendrent de nombreuses appréhensions chez ceux qui ne sont pas habitués à leur utilisation : crainte de se sentir dépassé, de ne pas réussir à apprivoiser ces outils au risque de faire des erreurs ou encore de devoir y passer un temps fou ! ». Dans le cas des détecteurs de chute, il n’y a rien à craindre puisque tout est automatique.

Des capteurs environnementaux pour un quotidien encore plus sûr

Depuis quelques années, les personnes âgées ont également la possibilité d’équiper leur logement de solutions domotiques afin de détecter les chutes. L’avantage : elles n’ont pas à porter en permanence une montre ou un bracelet. En effet, ces dispositifs sont discrètement installés à différents endroits du logement et prennent la forme de capteurs. Ils parviennent alors à détecter les moindres mouvements inhabituels et brusques, et sont à même de déclencher une alerte.

D’autres technologies, encore plus intelligentes, parviennent à apprendre les habitudes du senior et donc à déceler les situations anormales. Ainsi, si ce dernier a l’habitude de passer une demi-heure chaque matin dans sa salle de bains et qu’il y reste une heure, le système va déclencher une alerte. Enfin, il existe aussi des installations plus traditionnelles, comme des caméras. Se pose cependant le problème de l’atteinte à la vie privée. À noter que la plupart de ces équipements peuvent être pris en charge par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et font l’objet d’un crédit ou d’une réduction d’impôt, si votre prestataire est agréé « Services à la personne ».

Nos derniers conseils

S’équiper de détecteurs de chute pour favoriser le maintien à domicile

La garde de nuit à domicile pour prendre soin d’un proche fragilisé

5 astuces pour dépolluer son intérieur