Aménager mon logement

Le monte-escaliers, un équipement garant de votre autonomie

Par Silver Alliance
Le monte-escaliers, un équipement garant de votre autonomie

Les seniors sont nombreux à souhaiter rester vieillir chez eux. Néanmoins, le maintien à domicile nécessite une certaine adaptation, et notamment l’adaptation du logement pour favoriser la mobilité et réduire le risque de chute. Plusieurs aides techniques, mécaniques et outils technologiques ont ainsi vu le jour. Parmi elles : le monte-escaliers. Ce système mécanique automatisé facilite les déplacements d’un étage à l’autre, permettant à ses utilisateurs de gravir les escaliers grâce des rails fixés aux marches.

Qu’est-ce qu’un monte-escaliers ?

Définition et avantages du monte-escaliers

Le monte-escaliers, aussi appelé « fauteuil élévateur », « monte personne » ou « siège montant », permet à une personne âgée de conserver son autonomie au quotidien et de rester chez elle dans des conditions optimales de sécurité. En effet, le monte-escalier répond à la problématique de la perte de mobilité. Ce dispositif électrique écarte à la fois les risques de chute et permet aux seniors de continuer à profiter de toutes les pièces de leur maison, sans avoir à tout réorganiser. À la fois sécurisé, simple d’utilisation et confortable, le monte-escaliers offre divers avantages et s’adresse ainsi à un large public.

Fonctionnement d’un monte-escaliers

Le monte-escaliers fonctionne grâce à des rails installés le long des marches et dispose d’un moteur électrique alimenté par des batteries. Il est doté de commandes de contrôle permettant au senior de le piloter à sa guise. Pour plus de confort et de sérénité, on y trouve un siège ergonomique permettant soit une position assise, soit une position assise/debout, des accoudoirs, un repose-pieds et même une ceinture de sécurité.

Différents types de monte-escaliers

Il existe une large gamme de monte-escaliers. L’entreprise Stannah propose par exemple des équipements adaptés à tous les besoins de mobilité :

Des monte-escaliers droits, adaptés pour les escaliers qui ne comportent pas de virage, de palier intermédiaire, de changement de pente et sur lesquels toutes les marches sont identiques.
Des monte-escaliers tournants, qui s’adaptent à tous types d’escaliers tournants, même les plus étroits (avec virages, changements de pente ou paliers intermédiaires).
Des monte-escaliers extérieurs, conçus pour résister aux intempéries, qui permettent aux seniors de sortir de chez eux en toute sécurité.

À noter que ces derniers peuvent également choisir de s’équiper d’autres solutions d’élévation, comme une plateforme élévatrice ou un ascenseur privatif.

Comment faire installer un monte-escaliers chez soi ?

En faisant appel à un prestataire spécialisé, tel que Stannah, vous pouvez programmer l’installation d’un monte-escaliers sur-mesure en fonction de la configuration de votre maison et de l’espace disponible. Pour bien choisir son monte-escaliers, il convient tout d’abord de prendre rendez-vous avec un conseiller technique. Ce dernier se déplace alors gratuitement à votre domicile afin de réaliser une étude personnalisée. Son rôle consiste à prendre les mesures exactes de votre escalier et à vous questionner sur vos attentes afin d’être en mesure de vous remettre un devis détaillé.

Vous pouvez également demander une modélisation de votre monte-escaliers, ainsi que des conseils quant à son financement. Votre nouvelle solution de mobilité est ensuite installée en une demi-journée par un technicien expert.

Prix d’un monte-escaliers : des aides financières possibles

Il est important de noter qu’il n’existe pas de prix standard pour un monte-escaliers : chaque monte-escaliers est unique et réalisé sur mesure. En effet, le tarif d’un monte-escaliers dépend de nombreux facteurs : le modèle et le système choisis (droit, tournant, ascenseur…), la gamme retenue, les éventuelles options, la configuration de votre domicile et les travaux nécessaires. À noter que le monte-escaliers droit (modèle de base) est généralement l’offre la plus accessible.

Cependant, parce qu’il répond efficacement à un véritable enjeu de société, le monte-escaliers fait l’objet d’aides financières. Vous pouvez par exemple bénéficier d’un crédit d’impôts de 25 % du montant des dépenses dans le cadre du programme de maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap. Ce type d’appareil profite, en outre, d’une TVA réduite à 5,5 %, l’opportunité de faire quelques économies.

N’hésitez pas non plus à solliciter des organismes comme l’Anah (agence nationale de l’habitat), qui peuvent contribuer au financement des travaux des foyers aux revenus modestes, et prendre en charge jusqu’à 50 % de la facture totale. Enfin, vous pouvez interroger votre caisse de retraite, l’Assurance Maladie ou encore les collectivités territoriales (conseil régional, conseil général, conseil départemental, commune…) afin de savoir si elles peuvent vous octroyer des aides financières spécifiques.

Nos derniers conseils

Des conseils pour adapter sa cuisine et la rendre plus sécurisée

Le monte-escaliers, un équipement garant de votre autonomie

Adaptation du logement : du mobilier senior adapté à tous les besoins !