Me simplifier la vie administrative

Qu’est-ce que la grille AGGIR ?

Par Silver Alliance
Qu’est-ce que la grille AGGIR ?

La perte d’autonomie des personnes âgées s’évalue selon des critères précis. En France, c’est la grille nationale AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressources) qui permet de mesurer le niveau de dépendance d’une personne âgée et de déterminer si elle peut bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Silver Alliance fait le point sur le sujet.

La grille AGGIR : de quoi s’agit-il ?

La grille AGGIR est un référentiel d’évaluation permettant de déterminer le niveau de dépendance d’une personne âgée selon sa capacité à effectuer certaines tâches du quotidien. Elle est utilisée dans le cadre d’une demande d’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et établit six niveaux de dépendance ou groupes iso-ressources (GIR). Chacun d’entre eux correspond à un niveau de besoins d’aides pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Pour être éligibles à l’APA, les seniors doivent se situer entre le GIR 1 et le GIR 4.

Évaluation de la grille AGGIR

Pour déterminer le GIR d’une personne vulnérable, un professionnel mesure ses capacités à accomplir deux types d’activités :

1. Les activités corporelles et mentales, dites « discriminantes »

– Communiquer verbalement et/ou non verbalement, agir et se comporter de façon logique et sensée par rapport aux normes admises par la société.
– Se repérer dans l’espace et le temps.
– Faire sa toilette.
– S’habiller / se déshabiller.
– Se servir et manger.
– Assurer l’hygiène de l’élimination urinaire et fécale.
– Se lever, se coucher, s’asseoir, passer de l’une de ces 3 positions à une autre.
– Se déplacer à l’intérieur du lieu de vie.
– Se déplacer en dehors du domicile.
– Utiliser un moyen de communication à distance dans le but d’alerter en cas de besoin.

2. Les activités domestiques et sociales, dites « illustratives »

– Gérer ses affaires, son budget et ses biens, reconnaître la valeur monétaire des pièces et des billets, se servir de l’argent et connaître la valeur des choses, effectuer des démarches administratives, remplir les formulaires.
– Préparer les repas et les conditionner pour qu’ils puissent être servis.
– Effectuer l’ensemble des travaux ménagers courants.
– Utiliser volontairement un moyen de transport collectif ou individuel.
– Acheter volontairement des biens.
– Respecter l’ordonnance du médecin et gérer soi-même son traitement.
– Pratiquer volontairement, seul ou en groupe, diverses activités de loisir.

Pour chacune de ces activités, une note d’évaluation est attribuée selon les critères suivants :

A : Fait seul, spontanément et totalement, et habituellement et correctement.
B : Fait seul non spontanément et/ou partiellement, et/ou non habituellement et/ou non correctement.
C : Ne fait seul ni spontanément, ni totalement, ni habituellement, ni correctement.

À noter que seules les activités discriminantes sont utilisées pour déterminer le groupe iso-ressources dont relève la personne âgée. Les activités illustratives, de leur côté, sont destinées à apporter des informations additionnelles à l’évaluateur pour mieux appréhender sa situation globale.

Les différents groupes iso-ressources (GIR)

Comme indiqué précédemment, les personnes fragilisées par l’âge ou la perte d’autonomie peuvent être classées dans six groupes iso-ressources :

Le GIR 1 de la grille AGGIR

Le GIR 1 est le degré le plus élevé de dépendance. Il concerne les personnes âgées dont les fonctions mentales sont fortement altérées. De manière générale, un patient relevant du GIR 1 est confiné au lit ou au fauteuil et a besoin de la présence continue d’un intervenant. Il peut aussi s’agir d’une personne en fin de vie.

Le GIR 2 de la grille AGGIR

Les fonctions mentales des personnes âgées relevant du GIR 2 ne sont que partiellement altérées. Toutefois, leur état exige un accompagnement dans la plupart des activités de la vie courante. Ce groupe iso-ressources concerne également les seniors ayant conservé leurs capacités motrices, mais dont les capacités mentales sont altérées.

Le GIR 3 de la grille AGGIR

Dans le cas du GIR 3, les personnes ont conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais ont besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’une aide à domicile pour les soins corporels (accompagnement lors de la toilette, de l’habillage, du déshabillage…).

Le GIR 4 de la grille AGGIR

Le GIR 4 regroupe les personnes mentalement autonomes, qui parviennent à se déplacer assez bien à l’intérieur de leur logement, mais qui nécessitent une aide pour l’habillage et la toilette, ou les repas.

Le GIR 5 de la grille AGGIR

Le groupe iso-ressources 5 regroupe les seniors qui possèdent une autonomie mentale totale et qui ne présentent aucun problème pour se déplacer à l’intérieur de leur logement. Néanmoins, une aide ponctuelle leur est nécessaire pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

Le GIR 6 de la grille AGGIR

Les personnes âgées relevant du GIR 6 ne présentent pas de problème particulier dans la réalisation des actes de la vie courante. Elles sont encore autonomes.

APA : quel montant allez-vous percevoir ?

Selon le site du Service Public, le montant de l’APA à domicile est égal à la fraction du plan d’aide utilisée par la personne âgée, auquel une certaine somme, aussi appelée « participation financière » ou « reste à charge », est soustraite. Ce montant dépend de ses revenus et ne peut dépasser les montants mensuels suivants (données datant de février 2021) :

– GIR 1 : 1 747,58 €
– GIR 2 : 1 403,24 €
– GIR 3 : 1 013,89 €
– GIR 4 : 676,30 €

Nos derniers conseils

Qu’est-ce que la grille AGGIR ?

Décès : comment être accompagné dans les démarches funéraires ?

Acheter en ligne en toute sécurité : les bonnes pratiques