Me simplifier la vie administrative

Acheter en ligne en toute sécurité : les bonnes pratiques

Par Silver Alliance
Acheter en ligne en toute sécurité : les bonnes pratiques

Acheter en ligne permet d’élargir ses possibilités de consommations et d’éviter les déplacements inutiles, en particulier dans le contexte sanitaire actuel. À l’approche des fêtes de fin d’année, la période est particulièrement propice aux achats en ligne. Cependant, il convient d’apprendre à naviguer sur Internet en toute sécurité afin de prévenir tout risque d’arnaque ou de fraude. On vous explique tout.

Pourquoi acheter en ligne plutôt qu’en magasin ?

Si les seniors apprécient se rendre en boutique par habitude, pour voir les produits et parce qu’ils aiment le contact humain avec les conseillers en vente, ils sont aussi de plus en plus nombreux à se tourner vers Internet pour acheter en ligne pour profiter des meilleurs prix et ce, dans tous les domaines de consommation : les biens de première nécessité, les livres, le prêt-à-porter, le linge de maison ou encore les voyages.

Par ailleurs, ce mois de décembre est particulièrement propice à l’achat en ligne et au « Click & Collect ». Outre la situation sanitaire actuelle qui incite à rester chez soi, les seniors prévoient de gâter leurs petits-enfants pour Noël en leur offrant les cadeaux dont ils rêvent, et Internet est une formidable opportunité de comparer les prix ou de trouver un produit précis en quelques minutes seulement.

Nos 5 conseils pour acheter en ligne sans risque

Il faut cependant être conscient qu’acheter en ligne peut présenter des risques. Quelques astuces toute simples permettent de les limiter. Voici nos conseils.

Ne pas partager son mot de passe

Évitez à tout prix de partager le mot de passe de votre espace client, sauf si vous demandez de l’aide à un proche de confiance. En outre, veillez à utiliser des mots de passe complexes avec au moins 8 caractères, composé de lettres (minuscules et majuscules), de chiffres et de symboles afin de contrer les éventuels piratages des hackers.

Acheter en ligne sur des sites réputés et sécurisés

Il existe des faux marchands sur la toile. Mieux vaut donc veiller à acheter en ligne sur des sites de confiance, comme Cdiscount ou La Fnac par exemple. Si vous ne connaissez pas le site sur lequel vous naviguez, mais que ce dernier vous semble fiable, vous avez la possibilité de consulter les avis des consommateurs sur les forums de discussion ou sur les plateformes certifiées.

Vous devez aussi pouvoir retrouver facilement un certain nombre d’informations gages de sérieux notamment celles concernant l’entreprise (nom, adresse, service client…). Il faut par ailleurs pouvoir contacter aisément le service client par téléphone ou par courrier électronique. Les processus de livraison et de retour doivent être expliqués et les conditions générales de vente du site marchand doivent décrire précisément les modalités de paiement applicables.

Vérifiez enfin que la connexion est sécurisée. Pour ce faire, il est nécessaire que l’adresse URL débute par la mention « https » et non « http ». Certains navigateurs ajoutent aussi un petit cadenas devant l’adresse, ce qui vous permet immédiatement de savoir que vous êtes sur un site sécurisé.

Utiliser une carte de crédit pour régler vos achats

Dans la mesure du possible, il faut privilégier le paiement par carte bancaire pour vos achats en ligne et éviter d’envoyer des espèces ou un chèque. Par contre, ne communiquez jamais votre numéro de carte ainsi que le cryptogramme visuel par téléphone, par e-mail ou via un canal non sécurisé. Sur le même schéma, il faut, dans la mesure du possible, éviter d’enregistrer votre carte bancaire sur les sites de vente en ligne. Mieux vaut renseigner les numéros à chaque fois.

À côté de cela, vous pouvez noter le montant exact et la date de l’opération qui passera sur votre compte. Cela vous laisse l’opportunité de vérifier le montant débité et de réagir immédiatement auprès de votre banque en cas d’anomalie.

Se connecter sur son Wi-Fi personnel

Il est vivement déconseillé d’utiliser un réseau Wi-Fi public (disponible dans un hôtel, une gare ou un café), car les pirates peuvent saisir cette occasion pour installer un logiciel malveillant sur votre terminal ou intercepter certaines de vos données. Pour vos transactions, mieux vaut être confortablement installé devant votre ordinateur, chez vous, et passer par votre réseau Wi-Fi personnel.

Activer la double authentification

Les banques proposent généralement des systèmes de sécurité performants pour vos achats en ligne. Vous pouvez notamment opter pour la double authentification et demander à ce qu’un code secret vous soit envoyé par SMS, par e-mail ou par téléphone après un paiement sur Internet.

Seniors : gare aux arnaques sur Internet !

Si vous suivez les recommandations précédemment citées, vous ne devriez pas avoir de problème. Néanmoins, restez toujours vigilant, car les escrocs ne reculent devant rien pour arnaquer les internautes.

Les arnaques en ligne les plus fréquentes

Outre les sites de ventes e-commerce, vous pouvez également faire l’objet de fraudes sur les sites de rencontres seniors. Les pirates du web peuvent aussi se faire passer pour des organismes caritatifs afin de vous voler de l’argent ou des informations financières. D’autres arnaques consistent à vous promettre des traitements et remèdes miracles, ou à diffuser de fausses informations créant un sentiment d’urgence et vous appelant à faire un don pour la « bonne cause ».

Les précautions à prendre

Il faut impérativement éviter de cliquer sur n’importe quel lien, surtout si ce dernier vous semble douteux ou frauduleux. Par exemple, de plus en plus de publicités de type « pop-up » vous indiquant que vous avez gagné le dernier smartphone à la mode ou une importante somme d’argent, circulent. Sans compter des arnaques à la livraison, qui vous demandent généralement de payer des frais supplémentaires, en réalité fictifs. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander l’aide d’un proche et à solliciter son avis sur la question.

Victime d’une arnaque en ligne : la démarche à suivre

Si malgré toutes vos précautions, vous pensez avoir été victime d’une arnaque en ayant fourni à un faux e-commerçant vos informations personnelles et numéros de carte, la première chose à faire est de prévenir votre organisme bancaire, de leur signaler la situation et de faire opposition. Le mieux est d’agir sans délai en prévention pour éviter toute déconvenue par la suite.

Nos derniers conseils

Acheter en ligne en toute sécurité : les bonnes pratiques

Déménagement des seniors : et si changer de domicile devenait un jeu d’enfant ?

Recherche d’un logement pour personne âgée : Comment se faire accompagner ?