Me simplifier la vie administrative

Comment préparer son départ à la retraite ?

Par Silver Alliance
Comment préparer son départ à la retraite ?

Préparer sa retraite commence bien plus tôt qu’on ne le pense. Voici une synthèse des démarches à effectuer pour préparer son départ à la retraite dans les meilleures conditions possibles.

Anticiper les formalités de son dossier de retraite

Comme l’explique Retraite.com, média indépendant spécialisé dans la retraite en France, la préparation du dossier de retraite commence dès l’âge de 35 ans et se poursuit tout au long de sa carrière professionnelle.

Dès 35 ans, puis tous les cinq ans, vous recevez un relevé individuel de situation (RIS). Ce document recense vos droits de retraite acquis (nombre de trimestres et/ou de points de retraite cumulés). Il est alors indispensable de penser à bien vérifier son relevé de carrière et, en cas d’erreurs ou d’oublis (les jobs étudiants par exemple), à régulariser votre situation. À noter qu’il vous est possible à tout moment de faire une demande de relevé individuel de situation sur le site de l’Assurance Retraite.

À partir de 45 ans, vous avez la possibilité de demander à votre caisse de retraite un entretien individuel de retraite (EIR) pour faire le point sur vos droits.

À partir de 55 ans, vous recevez une estimation indicative globale (EIG). Ce document, envoyé tous les cinq ans et réactualisé jusqu’à votre départ effectif à la retraite sans demande préalable, permet d’estimer le montant de votre future pension en fonction de votre âge de départ à la retraite.

C’est aussi le moment de réfléchir à vos dernières années de vie professionnelle : vous devez vous demander si vous souhaitez diminuer votre activité en fin de carrière, continuer à travailler ou si vous allez reprendre une autre activité une fois à la retraite. Pour chacun des cas, vous pouvez prendre connaissance des différents dispositifs à partir de votre espace personnel en ligne.

Valider l’âge de départ à la retraite

Le départ à la retraite suppose certaines conditions.

Tout d’abord, vous devez atteindre l’âge légal de départ à la retraite. L’âge minimal de départ en retraite est désormais fixé à 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Certaines catégories de travailleurs peuvent toutefois prétendre à une retraite anticipée (carrière longue, carrière pénible, handicap…). Renseignez-vous.

Par ailleurs, pour valider une retraite à taux plein (sans décote), vous devez, en plus d’avoir atteint l’âge légal, avoir cotisé le nombre de trimestres nécessaires. Le nombre de trimestres requis augmente progressivement en fonction de l’âge de l’assuré : il s’établit aujourd’hui à 172 trimestres, soit 43 ans, pour les assurés nés à partir de 1973. Si cette condition n’est pas remplie, vous subirez une décote proportionnelle au nombre de trimestres manquants. Cette décote est fixée à 1,25 % par trimestre manquant.

Les régimes spéciaux (Banque de France, SNCF, RATP, parlementaires, etc.) appliquent des conditions spécifiques pour la retraite de leurs assurés.

À partir des informations déjà renseignées dans votre dossier, vous pouvez prendre connaissance de votre date prévisionnelle de départ à la retraite. Libre à vous de la valider ou de la modifier.

Faire sa demande de retraite

C’est la dernière ligne droite dans votre procédure.

Il convient de faire sa demande de retraite quatre à six mois avant la date de départ souhaitée (quatre mois pour le régime général et les régimes alignés, six mois pour la Fonction Publique, les régimes spéciaux ou encore les régimes des professions libérales).

Avant de faire votre demande de retraite, vérifiez bien l’exactitude de votre relevé individuel de situation (RIS), car c’est ce document qui sert de base pour le calcul du montant de votre pension de retraite. Des trimestres manquants pourraient conduire à une décote fixée à 1,25 % par trimestre manquant.

Le formulaire de demande de retraite est téléchargeable sur le site de la caisse de retraite. Il vous est également possible de faire une demande de formulaire par téléphone ou de prendre rendez-vous avec un conseiller retraite.

Pour les fonctionnaires, le formulaire est donné par la direction du personnel de leur employeur.

Si vous effectuez votre demande de retraite au régime général en ligne, vous n’avez qu’une seule demande à faire pour l’ensemble de vos régimes de retraite (régime de base et régimes complémentaires).

Complétez ensuite votre demande de retraite, en joignant les pièces justificatives demandées (notification de cessation d’activité, copie d’une pièce d’identité, relevé d’identité bancaire, photocopies du dernier avis d’imposition et des derniers bulletins de soldes, etc.).

Un conseiller retraite, dans chacun de vos régimes, examine alors votre demande et vous contacte si besoin. Vous pouvez par ailleurs suivre en ligne l’avancement de votre demande au régime général à tout moment, depuis votre espace personnel.

Vous devez ensuite informer votre employeur de votre départ en retraite en lui demandant de vous préciser la durée du préavis à respecter. Le code du travail n’impose pas de forme particulière pour notifier à son employeur son départ à la retraite, mais il est recommandé de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception.

Bon à savoir :  la date de départ à la retraite est nécessairement le premier jour d’un mois.

Nos derniers conseils

Recherche d’un logement pour personne âgée : Comment se faire accompagner ?

Comment préparer son départ à la retraite ?

Trier et conserver ses papiers administratifs : ce qu’il faut savoir