Bien vivre chez moi

L’accueil familial, une nouvelle solution d’hébergement pour personnes âgées

Par Silver Alliance
L’accueil familial, une nouvelle solution d’hébergement pour personnes âgées

L’accueil familial pour personnes âgées est une solution alternative à l’hébergement en EHPAD. Ce mode d’accueil, encore trop méconnu, permet à une personne âgée de vivre, de façon temporaire ou permanente, au domicile d’un professionnel agréé par le conseil départemental. Voici quelques éléments clés pour comprendre comment fonctionne l’accueil familial.

Qu’est-ce que l’accueil familial pour personnes âgées ?

L’accueil familial permet à des personnes âgées ou en situation de handicap d’être hébergées par des professionnels, appelés « accueillants familiaux », dans un cadre de vie chaleureux et familial.

Les accueillants familiaux sont des professionnels agréés et formés par le Conseil départemental, qui assurent à leur domicile une présence sécurisante auprès du résident. Les accueillants familiaux peuvent recevoir chez eux jusqu’à trois personnes à temps plein (sauf dérogation accordée par le président du conseil départemental pour l’accueil d’un couple).

L’accueil familial pour personnes âgées s’adresse aussi bien aux personnes en perte d’autonomie qu’à celles qui cherchent soutien et compagnie au quotidien.

Pourquoi choisir l’accueil familial ?

Ce mode d’accueil alternatif aux EHPAD et aux résidences services seniors s’adapte à tous types de situations. La personne accueillie peut choisir entre plusieurs formes d’accueil familial : l’accueil familial permanent, l’accueil familial temporaire (après une hospitalisation ou pendant les vacances par exemple) ou encore l’accueil familial partiel (la personne accueillie est alors hébergée par un accueillant familial durant la journée uniquement).

Par ailleurs, ce mode d’accueil à échelle humaine est réalisé dans un cadre familial et convivial. La personne âgée est intégrée à la famille. En fonction de son degré d’autonomie et des modalités d’accueil définies dans le contrat, elle peut, si elle le souhaite, participer aux activités qui rythment la vie de la famille (sorties avec les enfants, préparation des repas, etc.).

Comment trouver un accueillant familial ?

La première étape consiste à prendre contact avec votre Conseil départemental ou avec CetteFamille, premier réseau national de l’accueil familial, pour être mis en relation avec les accueillants familiaux les plus proches de chez vous.

CetteFamille propose un accompagnement à chaque étape de la mise en place de l’accueil. Un diagnostic de votre situation et de vos attentes est réalisé pour vous proposer les familles d’accueil pour personnes âgées qui vous correspondent le mieux (jusqu’à 3). Une fois votre choix arrêté, CetteFamille vous assiste dans la mise en place du contrat de gré à gré avec votre accueillant.

Dans ce type de contrat, vous devenez l’employeur de votre accueillant familial et devez le déclarer par le Cesu chaque mois. À noter que CetteFamille propose aussi de gérer pour vous la partie administrative de votre accueil familial.

Le contrat de gré à gré fixe les droits et les obligations de chacune des parties. Il garantit le respect d’un certain nombre de droits et libertés (liberté d’opinion, libre choix des personnels sociaux et médico-sociaux, droits de visite…) et définit les conditions matérielles, humaines et financières de l’accueil. Il appartient aux deux parties de s’accorder sur ces conditions, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires.

Une copie du contrat signé est nécessairement transmise au conseil départemental.

Quel est le coût de l’accueil familial ?

Le coût initial de l’accueil familial est d’environ 1 500 € à 1 800 € par mois en moyenne. De nombreuses aides sociales, comme l’APA pour les personnes âgées ou encore le crédit d’impôt, permettent toutefois de réduire ce coût. Au final, selon l’étude réalisée par CetteFamille en 2019, le coût de l’accueil familial, en moyenne nationale, reste deux fois moins cher (50 %) que l’EHPAD, pour un reste à charge d’environ 1 078 € par mois.

À noter que le prix de l’accueil familial dépend toutefois d’un ensemble de conditions fixées dans le contrat parmi lesquelles : le nombre de jours d’accueil, le niveau de dépendance de la personne accueillie, la mise à disposition d’une ou plusieurs pièces réservées ou encore les frais occasionnés par l’hébergement (repas, entretien du linge, etc.).

Comment devenir accueillant familial ?

L’accueil familial est une profession soumise à un agrément, délivré par le président du conseil départemental pour une durée de cinq ans. Cette reconnaissance, accordée à des personnes seules ou en couple, leur permet d’accueillir des personnes âgées ou handicapées à leur domicile, en contrepartie d’une rémunération.

L’agrément requiert le respect d’un certain nombre de conditions qui garantissent les droits des personnes accueillies :

  • le droit à une chambre individuelle (9 m2 minimum pour une personne seule, 16 m2 pour un couple) compatible avec les contraintes liées à son âge ou à son handicap ;
  • le libre d’accès aux pièces de vie communes (cuisine, salle à manger, jardin…) ;
  • le droit à des moments de partage de la vie quotidienne de la famille d’accueil (repas…).
  • le droit de rompre le contrat à tout moment en respectant un préavis de deux mois.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de CetteFamille.

Nos derniers conseils

L’aide à domicile pour les personnes âgées

L’accueil familial, une nouvelle solution d’hébergement pour personnes âgées

La téléassistance pour se sentir en sécurité à domicile